jeudi 25 août 2016

CONSÉCRATIONS au CŒUR-IMMACULÉ de MARIE

232

« Si vous avez offensé Dieu 
et qu’il veuille user de miséricorde envers vous, 
il vous punira en cette vie. »

(Saint Alphonse de Liguori)



Téléchargement PDF du "Recueil de Paroles de Saints 2" :




* * * * * * *




NEUVAINE & RETRAITE SPIRITUELLE
dans les SACRÉS-CŒURS de JÉSUS et de MARIE pour les Premiers Vendredi & Samedi :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/06/neuvaine-au-Sacre-Coeur-pour-se-preparer-au-premier-vendredi.html






CONSÉCRATION au CŒUR-IMMACULÉ de MARIE



Ô Marie, 
Vierge puissante et Mère de Miséricorde, 
Reine du Ciel et refuge des pécheurs, 
nous nous consacrons à  votre Cœur-Immaculé. 
Nous vous consacrons ce que nous sommes, 
ce que nous avons, 
ce que nous aimons, 
 toute notre vie ! 
À vous, Mère Immaculée, 
nos corps, nos cœurs, nos âmes, 
nos familles, notre patrie. 
Nous voulons que tout en nous et autour de nous 
Vous appartienne 
et reçoive une large part de vos bienfaits 
et de vos maternelles bénédictions.
    Et pour que cette consécration 

soit vraiment efficace et durable, 
ô Marie, à vos pieds, en ce moment, 
nous renouvelons les promesses de notre Baptême 
et de notre première Communion.
    Nous nous engageons à professer 

courageusement et toujours les vérités de la Foi, 
à vivre en "Catholiques" 
pleinement soumis 
à toutes les directions du Pape 
et des évêques en communion avec Lui.
    Nous nous engageons 

à observer les commandements de Dieu et de l’Église 
et en particulier la sanctification du dimanche.
    Nous nous engageons à faire entrer dans notre vie, 

autant que nous le pourrons, 
les pratiques consolantes de la religion chrétienne 
et surtout celle de la très sainte Communion.
    Ô glorieuse Mère de Dieu, 

tendre Mère des hommes, 
nous Vous promettons enfin 
de mettre tout notre cœur 
au service de votre culte béni, 
afin de hâter, d’assurer, 
par le règne de votre Cœur-Immaculé, 
le règne du Cœur de votre adorable Fils 
dans nos âmes, dans toutes les âmes, 
dans notre cher pays, sur toute la terre. 
Ainsi soit-il.


(500 jours d’indulgence, chaque fois, St Pie X, 21 février 1908)


Doux Cœur de Marie, soyez mon salut !



PRIÈRE pour CONSACRER au SAINT CŒUR de MARIE,
en faveur des pécheurs, les ACTIONS de la JOURNÉE :

http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/08/priere-pour-consacrer-au-saint-Coeur-de-Marie-les-actions-de-la-journee.html

 

 

TROIS CONSÉCRATIONS au CŒUR-IMMACULÉ de MARIE

(de soi-même, de la famille & d'un enfant)




LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=VaykKS2Q9M4




-I-
CONSÉCRATION de SOI-MÊME


 En présence de Dieu tout-puissant, 
Père, Fils et Saint-Esprit, 
et en prenant à témoin le ciel et la terre,
je déclare solennellement que moi N... 
très librement, de tout l’élan de mon cœur, 
je reconnais aujourd’hui l’Immaculée Vierge Marie 
pour ma Mère et ma Souveraine.
Je la supplie, malgré ma misère et mes péchés, 
de daigner me reconnaître pour son enfant 
et de me recevoir avec bonté 
pour son serviteur et esclave volontaire et perpétuel. 
Dès maintenant donc et pour toujours, 
je vous consacre, ô Marie, mon cœur, mon âme, 
tout ce que je suis et tout ce qui m’appartient, 
je me confie en votre protection 
et me jette en votre Cœur très pur de Mère de Dieu, 
modèle très saint et très parfait 
dans lequel je veux mouler et former le mien. 
Et je vous demande et vous supplie 
de m’accorder votre esprit 
pour aimer et révérer Jésus, 
pour le suivre et l’imiter aussi parfaitement que possible 
jusqu’à la fin de ma vie. 
Amen.







Version longue de la même Consécration :


 En présence de Dieu tout-puissant, 
Père, Fils et Saint-Esprit, 
et en prenant à témoin le ciel et la terre, 
je déclare solennellement que moi N... 
très librement, de tout l’élan mon cœur, 
reconnais aujourd’hui l’Immaculée Vierge Marie 
pour ma Mère et ma Souveraine.

Et par la profonde et émouvante opération 

que produisit dans son Cœur très pur, 
la parole efficace du Verbe tout-puissant son Fils Jésus, 
quand, sur le point de mourir, il la fit notre Mère 
et nous la donna comme telle 
sélectionnée en la personne de l’apôtre Jean sur le Calvaire ;

Par l’ineffable affliction de son âme toute innocente, 
tandis qu’elle contemplait sur le corps inanimé du Sauveur 
les blessures cruelles qui le couvraient de la tête au pied 
et particulièrement les cinq Plaies des mains, des pieds et du Côté ;

Je la supplie, malgré ma misère et mes péchés, 

de daigner me reconnaître pour son enfant 
et de me recevoir avec bonté 
par son serviteur et esclave volontaire et perpétuel.

J’offre ici à la bienheureuse Trinité 

les plus ardentes actions de grâces 
pour tous les dons et prérogatives 
qu’elle a daigné octroyer à Marie 
et je demande à Dieu 
qu’elle soit glorifiée pleinement dans l’univers.

Dès maintenant, donc, et pour toujours, 

je vous consacre ô Marie ma très sainte Mère, 
mon cœur, mon âme, 
tout ce que je suis, et tout ce qui m’appartient ; 
et je prends l’engagement et jure solennellement 
de défendre votre honneur 
sans m’exposer jamais à porter atteinte à votre gloire.

Je me confie enfin en votre protection 

et me jette en votre Cœur très pur de Mère de Dieu, 
modèle très saint est très parfait 
dans lequel je veux mouler et former le mien. 
Et je vous demande et vous supplie de m’accorder votre esprit 
pour aimer et révérer Jésus mon Rédempteur et mon divin Roi, 
pour le suivre et l’imiter aussi parfaitement que possible 
avec votre persévérante et héroïque fidélité 
jusqu’à la fin de ma vie.
Amen.







-II-
CONSÉCRATION de la FAMILLE


« Ô Vierge Marie, 
nous consacrons aujourd’hui notre foyer
et tous ceux qui l’habitent à votre Cœur-Immaculé, 
et nous vous choisissons comme Maîtresse et Reine de notre maison : 
qu’elle soit comme celle de Nazareth, 
une demeure de paix et de bonheur simple, 
par l’accomplissement de la Volonté de Dieu, 
la pratique de la charité 
et le plein abandon à la divine Providence ; 
préservez-la de tout dommage, 
du feu, de l’eau, de la foudre, des ouragans, des tremblements de terre, 
des voleurs, des méchants, des incursions, de la guerre, 
et de toute autre calamité connue de vous ; 
bénissez, protégez, défendez, veillez, 
gardez comme votre  bien propre ceux qui l’habitent : 
aidez-les à vivre toujours chrétiennement, 
enveloppez-les tous de votre maternelle protection, 
et daignez dans votre bonté, 
leur accorder la grâce insigne d’éviter le péché 
pour reformer au Ciel notre famille d’ici-bas, 
consacrée à jamais à votre Cœur-Immaculé. 
Amen. »


-III-
CONSÉCRATION d'un ENFANT

 Cœur Douloureux et Immaculé de Marie qui, 
rempli de joie à la naissance de votre Enfant Divin, 
avez éprouvé tant de craintes 
au jour de sa Présentation au Temple, 
enveloppez l’âme de cet enfant 
de votre maternelle affection, 
afin qu’il soit toujours fidèle à la Voix de Jésus
 et accomplisse sa divine Volonté.
Gardez, protégez, guidez, 

à travers les épreuves et les dangers de cette vie, 
l’enfant que nous vous confions sur la terre, 
afin que vous puissiez finalement 
le présenter à votre Fils au Ciel.
Amen.





CONSÉCRATION montfortaine "À JÉSUS par MARIE" :
http://montfortajpm.blogspot.fr/p/a-jesus-par-marie.html








CONSÉCRATION du GENRE HUMAIN au CŒUR-IMMACULÉ de MARIE

(composée par le Pape Pie XII,

le 31 octobre 1942)

 

   


« Reine du Très Saint Rosaire, 
Secours des chrétiens, Refuge du genre humain, 
victorieuse de toutes les batailles de Dieu, 
nous voici prosternés, suppliants au pied de votre trône, 
assurés d’obtenir miséricorde et de recevoir les grâces, 
l’aide opportune et la protection dans les calamités présentes, 
non en vertu de nos mérites dont nous ne saurions nous prévaloir, 
mais uniquement par l’effet de l’immense bonté 
de votre Cœur maternel.
    
C’est à vous, c’est à votre Cœur-Immaculé 
qu’en cette heure tragique de l’histoire humaine, 
nous nous confions et nous nous consacrons, 
non seulement en union avec la Sainte Église, 
Corps mystique de votre Fils Jésus, 
qui souffre et verse son sang en tant de lieux, 
est en proie aux tribulations de tant de manières, 
mais aussi en union avec le monde entier, 
déchiré par de farouches discordes, 
embrasé d’un incendie de haine et victime de sa propre iniquité.     
Laissez-vous toucher par tant de ruines matérielles et morales ; 
par tant de douleurs, tant d’angoisses 
de pères et de mères, d’époux, de frères, d’enfants innocents ; 
par tant de vies fauchées dans la fleur de l’âge ; 
par tant de corps déchiquetés dans l’horrible carnage ; 
par tant d’âmes torturées et agonisantes, 
par tant d’autres en péril de se perdre éternellement.
    
Ô Mère de Miséricorde, obtenez-nous de Dieu la paix ! 
et surtout les grâces 
qui peuvent en un instant convertir le cœur des hommes, 
ces grâces qui préparent, concilient, assurent la paix ! 
Reine de la paix, priez pour nous 
et donnez au monde en guerre la paix 
après laquelle les peuples soupirent, 
la paix dans la vérité, dans la justice, dans la charité du Christ. 
Donnez-lui la paix des armes et la paix des âmes, 
afin que dans la tranquillité de l’ordre s’étende le règne de Dieu.
    
Accordez votre protection aux infidèles 
et à tous ceux qui gisent encore dans les ombres de la mort ; 
donnez-leur la paix 
et faites que se lève pour eux le Soleil de la Vérité 
et qu’ils puissent avec nous, 
devant l’unique Sauveur du monde, répéter : 
« Gloire à Dieu au plus haut des Cieux 
et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté ! » 
(Luc II, 14)
    
Aux peuples séparés par l’erreur ou par la discorde, 
et particulièrement à ceux 
qui professent pour vous une singulière dévotion 
et chez lesquels il n’y a pas de maison 
qui n’honorât votre vénérable icône 
(peut-être aujourd’hui cachée et réservée pour des jours meilleurs), 
donnez la paix et reconduisez-les à l’unique bercail du Christ, 
sous l’unique et vrai Pasteur.
    
Obtenez à la Sainte Église de Dieu une paix et une liberté complètes ; 
arrêtez les débordements du déluge néo-païen ; 
développez dans le cœur des fidèles l’amour de la pureté, 
la pratique de la vie chrétienne et le zèle apostolique, 
afin que le peuple des serviteurs de Dieu 
augmente en mérites et en nombre.
    Enfin, de même qu’au Cœur de votre Fils Jésus 
furent consacrés l’Église et le genre humain tout entier, 
afin que, toutes leurs espérances étant placées en lui, 
Il devînt pour eux signe et gage de victoire et de salut, 
ainsi et pour toujours nous nous consacrons à vous, 
à votre Cœur-Immaculé, ô notre Mère et Reine du monde ; 
pour que votre amour et votre protection 
hâtent le triomphe du règne de Dieu 
et que toutes les nations, en paix entre elles et avec Dieu, 
vous proclament Bienheureuse 
et entonnent avec vous d’une extrémité du monde à l’autre, 
l’éternel Magnificat de gloire, d’amour, de reconnaissance 
au Cœur de Jésus, 
en qui seul elles peuvent trouver la Vérité, la Vie et la Paix. 
Amen. »



 Indulgences :
1) 3 mois, chaque fois
2) plénière, une fois par mois, aux conditions ordinaires
(Pie XII, 17 novembre 1942)



AMENDE HONORABLE au CŒUR-IMMACULÉ de MARIE :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/08/amende-honorable-au-cur-immacule-de.html




Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le ROSAIRE est ADMIRABLE !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
DISONS-LE DONC TOUS LES JOURS ! »
Alors, rendez-vous ici :