samedi 31 octobre 2015

Dernières mises en ligne

 13

 « Et ces Pontifes, 
qui osera dire qu’ils aient failli, même sur un point, 
à la mission qu’ils tenaient du Christ 
de confirmer leurs frères dans la foi ? »

(Benoît XV dans "Principi apostolorum" du 5 octobre 1920, 
parlant de tous les Papes)





Ce que disent les Papes & les Saints 
sur l'infaillibilité pontificale,
l'obéissance due au Pape
& la cas du pape hérétique, ici :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/01/la-chaire-de-saint-pierre-rome-18.html




* * *

 

PAROLES DE MARIE DÉSOLÉE SUR LE CALVAIRE

  -1-

(cantique de St Alphonse de Liguori)




Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/KVGij_tRXt0

(exemple de site de téléchargement :  

https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter )

 

Chant : Jean-Myriam Chevalier
Mélodie & piano : Gilbert Chevalier (aveugle) 

  Enregistrement : 29 octobre 2015



Oh ! quand mon cœur souffre une peine amère,
Vous qui joyeux poursuivez le bonheur,
D'un Fils mourant, voyez, je suis la Mère :
Est-il douleur égale à ma douleur ?


* * *


AVE MARIA de LOURDES

INSTRUMENTAL 

pour 30 couplets


Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/EhnbyShbUAE

 

  Interprète : Gilbert Chevalier (aveugle)

 

CANTIQUE de l'APPARITION de LA SALETTE


 

1- Chantons La Salette
    Et la Vierge en pleurs :
    Que l’écho répète
    L’accent des douleurs.

R./ Ave, ave, ave Maria !
    Ave, ave, ave Maria !


2- Que l’âme attendrie
    Et le cœur pieux,
    Pour louer Marie,
    Unissent leurs vœux !

3- Là, sur cette terre,
    Elle vint jadis
    Pleurer solitaire
    Loin du Paradis...

4- Quelle est la lumière
    Dont l’éclat divin
    Brille sur la pierre
    Au creux du ravin ?

5- La clarté s’entr’ouvre
    Et dans ce décor
    Un front se découvre,
    Ceint d’un nimbe d’or.

6- Une Belle Dame
    Se montre au grand jour.
    Un globe de flamme
    Scintille alentour.

7- La Dame est assise,
    La tête en ses mains,
    Et voile en sa mise
    Des traits surhumains.

8- Sur son front rayonnent
    Perles et rubis ;
    Les roses fleuronnent
    Ses riches habits.

9- L’image divine
    De Jésus en Croix
    Met sur sa poitrine
    Un douloureux poids.

10- D’abondantes larmes
    Tombent de ses yeux,
    Sans ternir des charmes
    Émanés des Cieux.

11- Étrange spectacle
    Pour les deux Bergers,
    Qui sont du Miracle
    Pris pour messagers !

12- Et la Belle Dame
    Qui leur apparaît,
    Pénètre leur âme
    De crainte et d’attrait.

13- L’ayant aperçue,
    Les pauvres enfants
    Restent à sa vue
    D’abord tout tremblants.

14- Mais la Dame assise
    Au pied du Gargas,
    Se lève - ô surprise ! -
    Et fait quelques pas.

15- « Avancez, dit-elle :
    Venez écouter
    La grande nouvelle
    Que je viens conter.

16- « Approchez sans crainte,
    Et de mes douleurs
    Entendez la plainte
    En voyant mes pleurs.

17- « La foule est rebelle
    Et par ses défis
    Provoque contre elle
    Le bras de mon Fils.

18- « Mon peuple blasphème
    Le nom du Sauveur ;
    Il profane même
    Le jour du Seigneur.

19- « Il vit sans prière
    Et loin du Saint Lieu :
    C’est trop pour la terre,
    Pour le Ciel trop peu !

20- « Il ne veut ni culte,
    Ni Messe, ni Croix ;
    Il brave, il insulte
    L’Église et ses lois.

21- « Aux jours d’abstinence,
    Il se fait un jeu
    De la pénitence
    Et des droits de Dieu.

22- « Pour punir vos crimes,
    Mon Fils va sur vous
    Ouvrir les abîmes
    D’un juste courroux.

23- « Ma main tutélaire
    Ne peut plus, hélas !
    - Telle est sa colère ! -
    Soutenir son bras...

24- « Sur vous sa vengeance
    Va s’appesantir,
    Et point d’indulgence
    Sans le repentir.

25- « Mais Dieu qui menace
    Les impénitents,
    A toujours fait grâce
    Aux cœurs repentants.

26- « C’est l’humble prière
    Qui, matin et soir,
    Fait qu’à sa colère
    Dieu daigne surseoir.

27- « Priez donc et faites
    Passer mon Discours,
    En vrais interprètes,
    Partout et toujours. »

28- Tel fut le Message
    Transmis aux Voyants,
    Et leur témoignage
    Trouva des croyants.

29- Et, loin de la terre,
    L’essor radieux
    De la Messagère
    Monta vers les Cieux.

30- Mais à La Salette
    Vibre encor sa voix,
    Et l’écho répète
    Ce chant d’autrefois :


Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"

Saint ALPHONSE RODRIGUEZ (31 octobre)

« Le ROSAIRE de la Vierge Marie 

réunie d'une manière heureuse et fructueuse 

une magnifique forme de prière, 

un moyen efficace de conserver la foi, 

et un insigne modèle de vertu parfaite. » 

 

(Léon XIII)

 

 

  LES MILLE AVE MARIA

  (cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)


Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/FKpLKehSDtY

(exemple de site de téléchargement :  

https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter )




1- Que le monde
Et l’enfer gronde :
Gloire en tous lieux
À la Reine des Cieux !

R./ Vite, vite,
Saluons-la
En lui disant mille Ave Maria !
Vite, vite,
Priez pour nous
Et calmez Dieu dans son juste courroux.


2- Qu’on publie
Partout Marie
Dans sa beauté
Et dans sa charité.

3- Veut-on croire ?
C’est l’oratoire
Tout plein de feu
Où je brûle pour Dieu.

4- C’est ma Mère,
C’est ma lumière
Qui me nourrit,
Qui m’éclaire et conduit.

5- Qu’elle est belle !
Qu’elle est fidèle !
C’est mon séjour,
C’est mon repos d’amour.

6- C’est ma gloire,
C’est ma victoire :
Par son saint nom
J’écrase le démon !

7- Sous son aile
Et sa tutelle,
Je ne crains rien
Et je trouve tout bien.

8- C’est par elle
Que j’en rappelle
À la bonté
Du Seigneur irrité.

9- Tout par elle
Et rien sans elle :
C’est mon secret
Pour devenir parfait !

10- C’est ma flamme,
C’est ma chère âme,
C’est mon honneur,
C’est mon tout, c’est mon cœur !

11- Davantage
J’ai son image
Gravée en moi
Pour me montrer le Roi.

12- Bonnes femmes,
Fidèles âmes,
Prédestinés,
C’est vous qui me croirez.

13- Ô Marie,
Toute remplie
De sainteté,
De grâce et de beauté !

14- Vierge aimable,
Mère admirable,
On ne peut pas
Exprimer vos appâts.

15- Ô Servante
Toute-puissante :
Pour tout pouvoir
Vous n’avez qu’à vouloir.

16- Que tout sonne,
Que tout entonne :
Marie a lieu
La première après Dieu !

17- Dieu la laisse
Seule maîtresse
De tout son bien,
Sans en excepter rien.

18- Sa prudence
Donne et dispense
Tous ses trésors,
Malgré les esprits forts.

19- Elle est née
Immaculée !
Jamais péché
N’a terni sa beauté.

20- Je m’étonne
Qu’on en raisonne ;
Dieu l’a bien pu,
Je soutiens qu’il l’a dû.

21- C’est la Reine,
La Souveraine
De l’univers,
Du ciel et des enfers.

22- Sa parole
N’est point frivole :
Ce qu’elle dit
Est fait sans contredit.

23- L’impossible
Devient possible :
Tout est aisé
Quand Marie a parlé !

24- Elle est riche
Sans être chiche.
Oh ! quel bonheur
D’être son serviteur !

25- Par la grâce,
Elle surpasse
Les bienheureux
De la terre et des cieux.

26- À ses charmes
Tout se désarme :
Pécheurs changés,
Les démons écrasés.

27- Qui l’imite
Est de sa suite :
Tous ses amis
Sont amis de son Fils.

28- On n’accorde
Miséricorde
Qu’à qui la suit,
La prie et la bénit.

29- Point d’outrages,
Point de naufrages,
Point de malheurs
Pour ses bons serviteurs.

30- Anathème
À qui ne l’aime !
Maudits seront
Qui la négligeront.

31- Vierge Mère,
Je vous révère,
Je vous bénis
Avec votre cher Fils.

32- Je vous aime
Plus que moi-même,
Plus que mon cœur,
Après Dieu mon Sauveur !

Dernier Refrain :

Vite, vite,
Prenez mon cœur
Et le donnez à Jésus mon Sauveur !
Vite, vite,
Prions-la tous
De calmer Dieu dans son juste courroux.





Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"