samedi 24 juin 2017

POÈMES PIEUX 11

321

« Si nous voulons nous sauver, 
recommandons-nous toujours aux prières de Marie, 
parce que ses prières sont toujours exaucées ; 
et ne craignons pas qu’elle refuse de nous écouter quand nous la prions, 
puisqu’elle peut nous procurer toutes les grâces que nous désirons, 
étant toute-puissante auprès de Dieu. 
Il suffit de demander à Marie pour obtenir. 
Si nous sommes indignes, 
elle nous rend dignes par son intercession si puissante, 
et elle désire beaucoup que nous recourions à elle 
afin de pouvoir nous sauver. 
Quel pécheur en effet s’est jamais perdu 
après avoir recouru avec confiance et persévérance à Marie ? 
Celui-là seul se perd qui ne recourt pas à elle. »

(Saint Alphonse de Liguori)

  LIENS de TÉLÉCHARGEMENT des PDF de CANTIQUES & PAROLES de SAINTS

 

* * * * * * *

NATIVITÉ de Saint JEAN-BAPTISTE

(24 juin)




CANTIQUE à Saint JEAN-BAPTISTE

"Chantons, en cette auguste fête"



LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=BI_JLDFyML0

VERSION MP3
avec possibilité de TÉLÉCHARGEMENT ici :
 http://gloria.tv/album/xgXUQwebtSD/media/KmCrMHKvvV6


Chant : Jean-Myriam Chevalier
 
Composition & accompagnement à l'orgue : Gilbert Chevalier (aveugle) 

  Enregistrement : 24 avril 2015



NEUVAINE

à la TRÈS SAINTE VIERGE MARIE 

(Saint Alphonse de Liguori) :



pour se préparer à la fête de la VISITATION
(24 juin au 2 juillet)

http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/07/sommaire-des-cantiques-de-sainte-Marguerite-Marie.html

 

 * * *


FÊTE du TRÈS PUR CŒUR de MARIE

(lendemain de la fête du Sacré-Cœur)



* * *

MOIS du SACRÉ-CŒUR

(les 35 SALUTATIONS
de la Bse MARGUERITE-MARIE)

https://gloria.tv/album/UjKzPoRcoKE81GwKSRm2gHxsL/record/VSp9aryJhFbg14AB38wRiDHzZ

VINGT-QUATRIÈME JOUR
JE VOUS SALUE, CŒUR PACIFIQUE : 
CALMEZ-MOI !

PRATIQUE :
D'où viennent mes troubles et mes inquiétudes ?
De mon peu de conformité au bon plaisir de Dieu.
Par amour pour Jésus et en union avec son Cœur,
je veux désormais dire toujours et partout : Fiat ! Fiat !

« Si nous désirons plaire entièrement au Cœur de Dieu,
tâchons non seulement de nous conformer en tout à sa sainte Volonté,
c'est-à-dire de diriger notre volonté comme celle de Dieu,
mais encore de nous y uniformer,
c'est-à-dire des deux volontés n'en faire qu'une,
tellement que nous ne voulions que ce que Dieu veut,
ou mieux, que la Volonté de Dieu reste seule et soit nôtre.
C'est là le sommet de la perfection ! »
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/02/le-sommet-de-la-perfection-dapres-st.html
(Saint Alphonse de Liguori)

 Ton bon plaisir, ô Dieu ! c’est ce que j’aime ;
En lui seul je veux m’abîmer.
Qu’il est doux de vouloir ce que tu veux toi-même !
Ô Volonté de Dieu ! quel bonheur de t’aimer !

Dans ton ardeur, exigeante et jalouse,
Seule toujours tu veux charmer ;
Puis tu deviens si douce à l’âme qui t’épouse !
Ô Volonté de Dieu ! quel bonheur de t’aimer !

Tu rends parfait, et ton feu purifie
L’amour que tu viens allumer ;
Et s’élançant vers toi, l’âme ardente s’écrie :
Ô Volonté de Dieu ! quel bonheur de t’aimer !

Par toi la peine en plaisir est changée,
Et la mort ne peut alarmer ;
De craintes, de douleurs, notre âme est dégagée.
Ô Volonté de Dieu ! quel bonheur de t’aimer !

Je te consacre, ô Jésus ! tout moi-même ;
Prends mon cœur pour le consumer :
Ton Cœur seul, désormais, est mon amour suprême.
Ô Volonté de Dieu ! quel bonheur de t’aimer !
 (Cantique de St Alphonse : http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/02/le-sommet-de-la-perfection-dapres-st.html )



VINGT-CINQUIÈME JOUR
JE VOUS SALUE, CŒUR DÉSIRABLE et très BEAU : 
RAVISSEZ-MOI !

PRATIQUE :
Je dois me haïr, me renoncer, m'oublier :
c'est la condition indispensable pour aspirer au parfait amour de Jésus.
En dehors de cette voie, il n'y a que sensibilité, imagination, illusion.

 ...Que mon cœur se dégage de tout égoïsme,
de toute affection étrangère et n'aime que vous : rendez-le pur !
Qu'il sache pour vous se dévouer jusqu'à la mort : rendez-le fort !
Qu'il soit prêt à tout donner et à se donner lui-même
pour les intérêts de votre gloire et des âmes : rendez-le bon !
Et afin que cette transfiguration s'opère complètement,
ô Jésus, attirez mon cœur ; ravissez-le d'admiration et d'amour ;
engloutissez-le dans le Vôtre. Amen !

 
Ô Cœur de mon divin Sauveur,
Le plus beau Cœur du monde,
En qui seul tout notre bonheur
Uniquement se fonde :
Trône d’amour dressé pour nous,
Principe de la grâce,
Malheur à ce cœur qui pour vous
Se sent être de glace !

Vous êtes un Cœur tout charmant,
Il faut que l’on vous aime ;
Nous vous aimons trop faiblement :
En faites-vous de même ?
Hélas ! l’on sait que votre amour
N’eut jamais de semblable ;
N’aurai-je jamais de retour
Pour un Cœur si aimable ?
 (Cantique de Ste Marguerite-Marie :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/06/cantique-du-Sacre-Coeur--Ste-Marguerite-Marie.html )


VINGT-SIXIÈME JOUR
JE VOUS SALUE, CŒUR ILLUSTRE et PARFAIT : 
ENNOBLISSEZ-MOI !

PRATIQUE :
Ne chercher que Dieu,
n'aimer que Dieu,
ne vivre que pour Dieu :
quelle noblesse !
Comme on est au-dessus de tout ce qui passe !
C'est l'idéal de la perfection :
à moi d'y tendre en déracinant de mon cœur toute vaine ou profane affection.

« Prenez, Seigneur, et recevez toute ma liberté,
ma mémoire, mon entendement, ma volonté tout entière,
 tout ce que j'ai et tout ce que je possède.
Vous m'avez tout donné : à vous, Seigneur, je rends tout.
Tout est à vous : disposez de tout selon votre bon plaisir.
Donnez-moi seulement votre amour et votre grâce : cela me suffit. Ainsi soit-il. »
(Prière de St Ignace de Loyola)

 Cœur de Jésus, doux charme de ma vie,
Je t'aimerai d'un amour éternel ;
Mon cœur brûlant dans son transport s'écrie :
T'aimer ici, t'aimer un jour au ciel !


Cœur de Jésus, je te livre mon âme ;
Cœur de Jésus, je te lègue mon cœur ;
Viens l'embraser de ta divine flamme,
Et sois toujours son généreux vainqueur.

Oui, désormais il t'aime sans partage,
De ton amour il est ambitieux :
Eh ! n'es-tu pas son très riche héritage ?
Quoi de plus grand, quoi de plus précieux ?
...
Tandis que le monde proclame
L'oubli du Dieu de Majesté,
Dans tous nos cœurs l'amour acclame,
Seigneur Jésus, ta Royauté.

Parle, commande, règne :
Nous sommes tous à Toi !
Jésus étends Ton règne :
De l'univers, sois Roi !
 (chanté : http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/07/cd-le-cur-de-jesus.html )




* * * * * * *


POÈMES PIEUX 11



501- L’humilité ne brille pas
Dans le monde de ce temps
Qui est bien trop arrogant
Et qui ne la veut pas.

502- La Volonté de Dieu
Nous rendra bienheureux
Si nous l’accomplissons,
Si nous nous résignons.

503- Sub Tuum præsidium !
Oui, sous votre protection,
Ô Marie, nous sommes,
Et y rester, nous voulons.

504- Cœur de Marie, Cœur de gloire,
Avec vous est la victoire,
Mais sans vous, que de déboires,
Et pour finir, le désespoir.

505- La triple basilique
S’élève dans le ciel
En Trois Ave solennels
Dans Lourdes catholique.

506- Consacrons en famille
Notre propre famille
À la Sainte Famille
Pour garder la famille.

507- Il fut un homme de désir,
Le prophète Daniel
Qui fut agréé par le Ciel
À cause de ses saints soupirs.

508- En ce temps de disette
Il faut lever la tête
Vers le Cœur-Immaculé
De notre Mère bien-aimée.

509- Bonnes gens, écoutez
Cette belle mélopée
Du divin esclavage
Qui jamais ne fait naufrage.

510- Deux larrons étaient présents
Près de la Croix de Jésus ;
Leur sort fut bien différent :
L’un fut sauvé, l’autre perdu.

511- Remarquez-vous le chapelet
Que Marie tient à son bras ?
Voilà un signe de paix
Pour quiconque le dira.

512- Il était une fois
Un homme qui s’appeloit
Joseph, époux de Marie
De qui Jésus naquit.

513- Saint Louis-Marie Grignion
De Montfort, soyez mon fort,
Et soyez notre réconfort
Contre le monde et le démon.

514- Ou ciel ou purgatoire ou enfer,
Voilà bien les fins dernières ;
Jugement particulier puis général,
Voilà bien la fin finale.

515- Sous quelque titre qu’on invoque
La très sainte Vierge Marie,
En quelque lieu, en quelque époque,
Elle exauce ceux qui la prient.

516- Saint Joseph, voyez l’état
Pitoyable d’aujourd’hui :
Conférez-en à Marie
Et ne nous délaissez pas.

517- L’Église une et catholique,
Sainte et apostolique,
Point hérétique ni schismatique :
C’est bien l’Église catholique !

518- Mon premier est magnifique,
Mon deuxième est litanique,
Et mon troisième est lyrique :
Mon tout est un cantique.

519- Par l’harmonie commençons,
Par le plain-chant continuons
Par plusieurs styles finissons,
Et vous aurez ma chanson.

520- Un musulman qui se convertit
Vaut mieux qu’un chrétien attiédi ;
Mais s’il ne se convertit pas,
Il devient vite un fana.

521- Le cœur transverbéré
De sainte Thérèse de Jésus
Montre combien il a aimé
Et de Jésus aussi le fut.

522- Les ex-votos n’existent plus
Car ils ont disparu :
Ceux qui les ont enlevés
Auront fort à expier !

523- Ô Sainte Face de Jésus-Christ,
Convertissez-nous aujourd’hui,
Et que ce soit par Marie,
Votre Mère chérie.

524- Juifs, musulmans, athées,
Mauvais chrétiens, contemplez
La Face que vous outragez
Par votre mauvaise volonté.

525- Si nous n’étions dans la Grande Apostasie,
Mes airs auraient le premier prix ;
Mais hélas, comme nous y sommes,
Ils sont rebutés des hommes.

526- Assurément, le meilleur chrétien
Est le juif qui se convertit bien ;
Mais s’il reste en juiverie,
Il tombe vite en maçonnerie.

527- Le Saint-Esprit est la Voie
Qui nous conduit à Jésus-Christ
Qui est la Vérité, la Vie :
Cette voix-là écoutons-la !

528- Ô grand saint Augustin
Qui revîntes de chez Manès
Et qui fûtes un grand saint,
Priez pour nous sans cesse.

529- Notre-Dame implore pour nous
Les miséricordes du Très-Haut ;
Prions-la à genoux :
Ce ne sera pas de trop.

530- Les quatorze stations
Du Chemin de la Croix,
Aujourd’hui, les connaît-on ?
J’en doute, hélas, hélas !

531- Offrande des plaies de Jésus :
C’est pour toi, âme perdue !
Offrande des plaies du Seigneur :
C’est pour toi, pauvre pécheur.

532- À Lourdes on achetait
Des vierges lumineuses
Qui la nuit nous rappelaient
Où est la vie bienheureuse.

533- Ô Marie conçue sans péché, priez
Pour nous qui avons recours à vous !
Voilà l’invocation que nous
Devons très souvent réciter.

534- Notre-Dame des Trois Ave,
Nous soustraire, veuillez,
Du dialogue interreligieux
Qui offense tant le bon Dieu.

535- Notre-Dame de la Consolation,
Délivrez-nous du démon
De cette aberration
Qu’est l’inculturation.

536- Saint Benoît et saint Michel,
Et vous, divine Marie,
Menez-nous vite au Ciel
Après l’exil de cette vie.

537- Marie console ses enfants
Qui viennent la supplier ;
Nul d’entre eux n’est oublié,
Croyons-le assurément.

538- Les Saints ne sont plus connus !
On leur préfère Lulu,
Calvin, Luther et compagnie
Qu’on place tous au paradis.

539- Ils ont condamné les Croisades,
Et qu’en est-il résulté ?
Les terroristes ont gagné !
Chrétiens, reprenez la Croisade !

540- Si la simplicité des enfants
À tous et chacun nous ravit tant,
C’est que la simplicité
Est bien belle en vérité.

541- Ô Notre-Dame de Fatima,
De Medjugorje préservez-nous,
Car ce qui apparaît là-bas,
C’est le diable et non point vous.

542- Ô saintes litanies
De la Vierge Marie,
Que vous êtes admirables :
Chassez de partout le diable !

543- Les litanies de la Sainte Vierge
Sont une armée en bataille
Qui donne des coups de verge
Au démon, cette canaille.

544- Ce que nous devons écouter,
C’est ce que l’Église a approuvé,
Et nous devons réprouver
Ce que l’Église a condamné.

545- La charité aime la vérité,
Et la vérité chérit la charité ;
L’une, il ne faut point taire,
Et l’autre, il faut toujours faire.

546- Si la vérité dérange,
La charité tout arrange,
Et ceux qui n’ont pas la charité
N’ont pas davantage la vérité.

547- Qui perd tout en ce monde
Gagne la vie éternelle ;
J’aime mieux perdre du monde
Et en gagner au ciel.

548- Si tu as une apparition
Qui veuille unir toute religion
Comme font tous les francs-maçons,
C’est sûr, elle vient du démon.

549- Nous sommes dans l’erreur
De croire que Marie
Délaisse le pécheur
Qui a le cœur contrit.

550- Marie, Reine de France,
La France vous oublie !
Et pourquoi ? Elle ne pense
Qu’à la terre, à cette vie.



Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen

(22/08/2014 au 02/09/2014)

 

 
 http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Po%C3%A8mes%20pieux%20de%20Gilbert%20Chevalier%20l%27Aveugle-Vend%C3%A9en

 

SOMMAIRE des POÈMES PIEUX 

de Gilbert Chevalier, l'Aveugle-Vendéen :

http://montfortajpm.blogspot.fr/2017/05/sommaire-des-poemes-pieux-de-Gilbert-Chevalier.html

 

  + POÈMES PIEUX 10

 

 


Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le ROSAIRE est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"

vendredi 23 juin 2017

LE TOUT POUR DIEU (cantique traditionnel)

320

  « Nous sommes contraints de déclarer 
que nul ne se damne de ceux qui persévèrent 
dans la dévotion à la Sainte Vierge et au Rosaire 
parce que, s’ils pèchent, 
Marie leur obtient un vrai repentir avant leur mort. »

(Les démons à saint Dominique)


LIENS de TÉLÉCHARGEMENT des PDF de CANTIQUES & PAROLES de SAINTS



Le RÉCIT de cette DÉLIVRANCE 
du POSSÉDÉ ALBIGEOIS par le SAINT ROSAIRE,
par le Père de Montfort,
avec toutes les interprétations chantées ou lues, ici :



* * * * * * *

FÊTE du SACRÉ-CŒUR

ACTE DE RÉPARATION AU SACRÉ-CŒUR

prescrit par Pie XI pour la fête du Sacré-Cœur



Très doux Jésus, vous avez répandu sur les hommes les bienfaits de votre charité,
et leur ingratitude n’y répond que par l’oubli, le délaissement, le mépris.
Nous voici donc prosternés devant votre autel,
animés du désir de réparer, par un hommage spécial, leur coupable indifférence
et les outrages dont, de toutes parts, ils accablent votre Cœur très aimant.

Cependant, nous souvenant que nous-mêmes,
nous nous sommes dans le passé rendus coupables d’une si indigne conduite,
et pénétrés d'une profonde douleur,
nous implorons d’abord pour nous-même votre miséricorde.
Nous sommes prêts à réparer, par une expiation volontaire,
les fautes que nous avons commises,
tout prêts aussi à expier pour ceux qui,
égarés hors de la voie du salut, s’obstinent dans leur infidélité,
refusant de vous suivre, vous, leur Pasteur et leur Chef,
ou, secouant le joug si doux de votre loi,
foulent aux pieds les promesses de leur baptême.

Nous voudrions expier pour tant de fautes lamentables,
réparer pour chacune d’elles :
désordres de la conduite, indécence des modes,
scandales corrupteurs des âmes innocentes,
profanations des dimanches et des fêtes,
blasphèmes exécrables contre vous et contre vos Saints,
insultes à votre Vicaire et à vos prêtres,
abandon et violations odieusement sacrilèges du divin sacrement de votre amour,
péchés publics enfin des nations
qui se révoltent contre les droits et l’autorité de votre Église.

Que ne pouvons-nous effacer de notre propre sang tant d’offenses !
Du moins, pour réparer votre honneur outragé,
nous vous présentons cette même satisfaction
que vous avez offerte à votre Père sur la Croix
et dont vous renouvelez l’offrande, chaque jour, sur l’autel ;
nous vous la présentons, accompagnée de toutes les satisfactions
de la Très Sainte Vierge votre Mère, des Saints, des chrétiens fidèles.
Nous vous promettons, de tout notre cœur,
autant qu’il dépend de nous et avec le secours de votre grâce,
de réparer nos fautes passées,
celles de notre prochain,
l’indifférence à l’égard d’un si grand amour,
par la fermeté de notre foi,
la pureté de notre vie,
la docilité parfaite aux préceptes de l’Évangile,
à celui surtout de la charité.
Nous vous promettons aussi de faire tous nos efforts
pour vous épargner de nouvelles offenses
et pour entraîner à votre suite le plus d’âmes possible.

Agréez, nous vous en supplions, ô très bon Jésus,
par l’intercession de la Bienheureuse Vierge Marie Réparatrice,
cet hommage spontané d’expiation ;
gardez-nous, jusqu’à la mort,
inébranlablement fidèles à notre devoir et à votre service,
accordez-nous ce don précieux de la persévérance
qui nous conduise tous enfin à la patrie
où, avec le Père et le Saint-Esprit,
vous régnez, Dieu, dans les siècles des siècles.
Ainsi soit-il.


LITANIES & CANTIQUES au SACRÉ-CŒUR :

http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/06/acte-de-reparation-au-sacre-cur.html


* * *

MOIS du SACRÉ-CŒUR

(les 35 SALUTATIONS
de la Bse MARGUERITE-MARIE)

https://gloria.tv/album/UjKzPoRcoKE81GwKSRm2gHxsL/record/VSp9aryJhFbg14AB38wRiDHzZ

VINGT-TROISIÈME JOUR
JE VOUS SALUE, CŒUR ADMIRABLE et très DIGNE :
BÉNISSEZ MOI !

PRATIQUE :
C'est par l'ami de Jésus, par l'évangéliste de la charité,
que je veux me faire initier aux merveilles du divin Cœur :
c'est en reposant comme lui sur ce Cœur adorable
que l'on participe à toutes ses bénédictions.

« Ô disciple bien-aimé, trop heureux saint Jean,
vous qui avez reposé à la dernière Cène sur la poitrine de Jésus,
daignez faire goûter à vos humbles serviteurs
quelque chose de la douceur et des délices de ce Cœur adorable.
Donnez-nous de mépriser tous les plaisirs du monde
et de mettre tout notre bonheur
dans le pur amour de Notre Seigneur Jésus-Christ. »
(Prière qui se récitait au Noviciat de Saint-André, à Rome)

PRIÈRES & CANTIQUES à Saint JEAN, ici :
 http://montfortajpm.blogspot.fr/2015/12/saint-jean-27-decembre.html



LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=5RvENrNd-n8

VERSION MP3
avec possibilité de TÉLÉCHARGEMENT ici :
https://gloria.tv/album/xHR2w16v4X844HdVEbQ1ZMXnz/record/HJWJ2imcjogW1VmnwP7FX6Ltx


Que la terre
Toute entière
Forme la Garde d'Honneur !
Qu'elle chante,
Triomphante :
Gloire, amour au Sacré-Cœur !


De sa profonde blessure
S'échappent des flots d'amour ;
Jésus donne sans mesure
Ses trésors en ce beau jour.

Ô doux Cœur de notre Maître,
Que nos cœurs vivent pour toi ;
Apprends-nous à te connaître,
À jamais sois notre Roi !

Délaissé du Sanctuaire,
Qui n'attend que des douleurs !
Ton Cœur par toute la terre
Cherche des consolateurs.

Accepte notre humble hommage :
Ô Jésus, viens le bénir !
Ton Cœur est notre héritage,
L'aimer est notre désir !
 (toutes les paroles avec les 7 autres cantiques de ce CD au Divin Cœur, 
ici : 
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/07/cd-le-cur-de-jesus.html )



* * * * * * *


LE TOUT POUR DIEU

(cantique traditionnel)

Première Version :

LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=1y_gRaj92UE

VERSION MP3
avec possibilité de TÉLÉCHARGEMENT ici :

 

Interprète : Jean-Myriam Chevalier

   Enregistrement : 2013

 

 
http://www.montfort.kingeshop.com/Le-Chretien-cbbaaabLe.asp



Le CD d'où est extrait ce cantique
  est disponible sur notre petite boutique catholique en ligne ici :

 

  


http://www.montfort.kingeshop.com/Le-tout-pour-Dieu-cbaaaacQa.asp




La Partition pour deux voix (avec accords)
 de ce Cantique
est disponible ici :
http://www.montfort.kingeshop.com/Le-tout-pour-Dieu-cbaaaacQa.asp






1- En tout ma première pensée
Sera pour Dieu !
Je me tiendrai dans la journée
Sous l’œil de Dieu,
Car je n’ai pour désir unique
Que plaire à Dieu,
Et je voudrais mettre en pratique
Le tout pour Dieu !

2- J’ai toujours cru dès mon enfance
En un seul Dieu ;
Je suis stable dans ma croyance
Au même Dieu.
Que les méchants dans leur folie
Rejettent Dieu,
Moi, je dirai toute ma vie :
Je crois en Dieu !

3- Ma plus entière confiance,
Elle est en Dieu :
J’attends avec ferme assurance
L’appui de Dieu.
Peut-on jamais perdre courage,
Aidé de Dieu ?
J’aurai donc toujours pour adage :
Espoir en Dieu !

4- La seule chose nécessaire
Est d’aimer Dieu :
Jamais rien ne pourra me plaire
Autant que Dieu !
On ne trouve de paix profonde
Qu’au sein de Dieu :
Mépris aux vanités du monde,
Amour à Dieu !

5- C’est surtout au saint Tabernacle
Que j’aime Dieu :
Là, se voile sous le miracle
Le Cœur de Dieu.
Avec les Anges, en silence,
J’adore Dieu,
Et je m’unis à la substance
Du Fils de Dieu.

6- Comblé durant mon existence
Des dons de Dieu,
Je donne par reconnaissance
Mon cœur à Dieu !
Jamais je n’aurai d’autre Maître
Que le Bon Dieu ;
Oui, je le fais à tous connaître :
Je suis à Dieu !

7- Que l’Enfer en fureur proclame
L’État sans Dieu,
La France chrétienne réclame
Les droits de Dieu !
Elle est fidèle à sa croyance,
Fidèle à Dieu :
Honneur donc à la vieille France !
Et gloire à Dieu !

Deuxième Version

(avec percussions) :


LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=Bvenv-MJ8bo


VERSION MP3
avec possibilité de TÉLÉCHARGEMENT ici :


Troisième Version

(sans duo) :


LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=v0MhZLvTbn4

 


http://montfortajpm.blogspot.fr/p/vux-du-bapteme.html


Tous les Cantiques 
(avec paroles & liens de téléchargment)
sur le RENOUVELLEMENT des VŒUX du BAPTÊME
& comment le faisait pratiquer St Louis-Marie de Montfort, 
ici :
http://montfortajpm.blogspot.fr/p/vux-du-bapteme.html

 


Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"

mardi 20 juin 2017

POÈME-DES-POÈMES 17

319

« Prenez l’habitude de faire souvent 
des actes de contrition parfaite 
et d’en faire un chaque fois que vous auriez le malheur 
de commettre un péché grave. »

(Saint Alphonse de Liguori)


LIENS de TÉLÉCHARGEMENT des PDF de CANTIQUES & PAROLES de SAINTS


NÉCESSITÉ de l'ACTE de CONTRITION
& LITANIES DU REPENTIR PAR AMOUR :



* * * * * * *



Saint MÉEN,

priez pour nous.

(20 juin)




Au village de Saint-Méen,
Vous trouverez une chapelle
Qui est dédiée à saint Méen,
Au lieu-dit, Folies-Siffet :
C'est ainsi que l'on appelle
Ce qui autrefois était
L'antre du grand dragon
Qui dévastait la région,
Mais que saint Méen envoya
En la Loire finir là.


Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen

(21/06/2015)

 

 

LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=ai6ncgwKrk4


VERSION MP3
avec possibilité de TÉLÉCHARGEMENT AUDIO-VIDÉO, 
ici :

PAROLES ici :


* * *

MOIS du SACRÉ-CŒUR

(les 35 SALUTATIONS
de la Bse MARGUERITE-MARIE)

https://gloria.tv/album/UjKzPoRcoKE81GwKSRm2gHxsL/record/VSp9aryJhFbg14AB38wRiDHzZ

VINGTIÈME JOUR
JE VOUS SALUE, CŒUR très HUMBLE :
REPOSEZ en MOI !

PRATIQUE :
Je veux être humble par amour pour mon Jésus humilié :
qui oserait s'élever quand il s'abaisse à ce point ?
Je l'aime, j'entends lui ressembler.

 
L’amour de l’humilité
L’attire de la gloire,
Pour cacher sa majesté
Dans un pauvre ciboire ;
C’est là qu’il nous fait à tous
Sa leçon ordinaire :
« Apprenez que je suis humble et doux,
Un Agneau débonnaire. »

C’est là qu’il est en tout temps
Mort aux choses du monde,
Sans usage de ses sens,
Dans une paix profonde.
Son Cœur est plein de douceur,
C’est sa vertu très chère,
Supportant le pécheur sans aigreur,
Sans se mettre en colère.

Ô Jésus, éclairez-nous,
Ô Lumière infinie !
On ne peut trouver qu’en vous
Les paroles de vie.
Formez en nous vos vertus
Et votre vive image :
Notre cœur ne résistera plus
À ce divin ouvrage !

 (cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort : 
https://www.youtube.com/watch?v=pzlgLanZcuM&list=PLkkHVphgJH9aW073qAl2orEUEPzAV3Hg2&index=172 )

 

Jésus, doux et humble de Cœur,
Rendez mon cœur semblable au Vôtre !
Jésus, doux et humble de Cœur,
À vous mon cœur : qu’il reste Vôtre !

http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/06/acte-de-reparation-au-sacre-cur.html

 

VINGT-ET-UNIÈME JOUR
JE VOUS SALUE, CŒUR très PATIENT : 
SUPPORTEZ-MOI !

PRATIQUE :
Quand Jésus me supporte avec toutes mes iniquités et celles de tous les hommes,
quelle folie, à moi, de ne pas savoir me supporter moi-même ni le prochain !


 
Il nous dit comme à ses apôtres :
« On m’abandonne, mes amis !
Voulez-vous me quitter vous autres,
Et vous joindre à mes ennemis ?

« Ah ! je souffrirais ces injures
De mes ennemis déclarés ;
Mais ceux que j’aime sans mesures
M’outrageraient ! amis, pleurez...

« Ah ! mon Cœur est à l’agonie,
On m’attaque dans ma maison !
On m’y trahit ! on m’y renie !
On change mon Sang en poison !

« Mon Cœur crie en son amertume,
Il est accablé du péché !
Aurez-vous tous des cœurs d’enclume ?
Aucun n’en sera-t-il touché ?

« Si vous m’abandonnez, fidèles,
Je suis abandonné de tous !
Irai-je chez les infidèles ?
Ils me connaissent moins que vous !

« Mon Cœur vous aime et vous désire,
C’est pour vous qu’il est transpercé !
Après votre cœur il soupire,
Eh quoi ! serai-je délaissé ? »

 (cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort : 
https://www.youtube.com/watch?v=6Xk5cqj1K5w&list=PLkkHVphgJH9adQTo9je0somPEpE_ALc8M&index=95 )

 

...Oh ! patience et pardon ! Je ne mérite que votre indignation ;
mais ne me rejetez pas de votre présence ;
ne me retirez pas votre secours ;
laissez-moi le temps, donnez-moi le moyen de réparer,
par ma ferveur et mon courage, de trop longues et trop coupables erreurs !
Et Jésus me répond : Soit, je veux bien te supporter encore ;
à deux conditions pourtant :
l'une, que tu supporteras toi-même généreusement
les peines de la vie, tous les sacrifices de la vertu et de la perfection ;
l'autre, que tu supporteras charitablement les défauts et les torts de tes frères.
- C'est dit, Seigneur : je le ferai. Amen.

 

VINGT-DEUXIÈME JOUR
JE VOUS SALUE, CŒUR très FIDÈLE : 
PAYEZ pour MOI !

PRATIQUE :
Soyons inébranlablement fidèles à l'Église et à son auguste Chef :
nous sommes sûrs que les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre Pierre.
...
« Très-doux Jésus, notre divin Maître !
qui avez toujours déjoué les criminels artifices
dont les Pharisiens cherchaient à vous envelopper :
dissipez les projets de tous ces impies
qui dans leur fol orgueil s'efforcent,
par des raisonnements trompeurs,
de séduire et d'égarer votre peuple.
Nous tous vos disciples,
nous vous prions de nous éclairer de la lumière de votre grâce,
de peur que, déçus par l'astuce des sages de ce siècle
et par les dangereux sophismes qu'ils répandent,
nous ne soyons aussi entraînés dans l'erreur.
Accordez-nous si abondamment les clartés de la foi,
que nous sachions découvrir les pièges des impies,
croire et professer fermement les dogmes de votre sainte Église,
et rejeter avec une constante vigueur
leurs subtiles et pernicieuses maximes.
Ainsi soit-il. »


(Prière de Pie IX ; 100 jours d'indulgence chaque fois)

 
Dieu de clémence,
Ô Dieu vainqueur  !
Sauvez Rome et la France,
Par votre Sacré-Cœur !


Pitié, mon Dieu ! sur un nouveau Calvaire,
Gémit le Chef de votre Église en pleurs :
Glorifiez le Successeur de Pierre
Par un triomphe égal à ses douleurs.

Pitié, mon Dieu ! Quand, à votre servante
De votre Cœur vous dévoiliez l’amour,
Vous avez vu la France pénitente
À ce trésor venant puiser un jour.

Pitié, mon Dieu ! Si votre main châtie
Un peuple ingrat qui semble la braver,
Elle commande à la mort, à la vie :
Par un miracle elle peut nous sauver.

Pitié, mon Dieu ! Que votre règne arrive !
Que votre Nom soit partout respecté :
Que sur la terre à vos lois attentive
Tout obéisse à votre Volonté !

 (chanté :  
https://www.youtube.com/watch?v=GXTkndfkJ4M&index=30&list=PLkkHVphgJH9aC1trWdGZBBJQb60tCfLcR )


* * * * * * *

 

  « Dans le cas où le pape deviendrait hérétique,
il se trouverait,
par ce seul fait et sans aucune sentence,
séparé de l’Église.
En effet, une tête séparée d’un corps ne peut,
aussi longtemps qu’elle en reste séparée,
être la tête de ce même corps dont elle s’est retranchée.
Donc, un pape qui aurait été séparé de l’Église par l’hérésie,
cesserait par cela-même d’être la tête de l’Église :
il ne pourrait être hérétique et rester Pape,
parce qu’étant hors de l’Église,
il ne peut posséder les clefs de l’Église. »

(Saint Antonin)

 

Ce que disent les Papes & les Saints 
sur l'infaillibilité pontificale,
l'obéissance due au Pape
& la cas du pape hérétique, ici :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/01/la-chaire-de-saint-pierre-rome-18.html



  POÈME-DES-POÈMES 17



  1601- Mais je parle pour ne rien dire !
Et je continue d’écrire,
Même si personne n’en profite !
Écoutez donc, voici la suite.

1602- Vous suivez l’Antéchrist ? Très bien !
C’est vraiment tout à votre honneur !
N’est-il pas le meilleur des pasteurs
Quoiqu’il soit le fils du grappin ?

1603- Les églises se sont vidées ?
Mais c’est une chance pour l’époque !
L’Église était une vieille coque :
Ne fallait-il pas la dépoussiérer ?

1604- Et puis, les nouveaux rites
Sont ce qu’il y a de mieux :
Nous voilà enfin en orbite
Autour de saint Vatican II.

1605- Dans les églises on peut danser
Et y faire tout ce qu’on veut,
À peine quelques choses exceptées
Et encore ! Il ne faut pas être vieux-jeu !

1606- Voyons, il faut être de son temps
Et ne pas regarder en arrière !
Vite ! allons de l’avant :
François te pousse par derrière…

1607- Prends donc tes responsabilités
Et ne sois pas une arriérée !
Les réacs sont tous timbrés :
Tu es une femme libérée !

1608- Prends la pilule : c’est permis
Ou avorte à tour de bras !
Change d’amis à chaque lit,
Et de joie tu danseras !

1609- Bien plus, sois arc-en-ciel :
C’est comme cela qu’on monte au ciel !
Si par bonheur tu es divorcée,
C’est surtout là qu’il faut communier !

1610- François te fait les yeux doux :
N’est-ce pas un gentil loup ?
Il ne veut que ton bonheur :
Mets-y donc un peu plus d’ardeur !

1611- Fais ton changement climatique :
Change de mentalité !
Ne reste donc pas renfermée,
Car tu en aurais la colique !

1612- Abats toutes les barrières,
Renverse toutes les frontières :
Que tes murs deviennent des ponts
Pour profiter de la vie à fond !

1613- Ton développement sera durable
Si tu suis messire le diable
Et sur toutes les plages navales,
Fais ton écologie intégrale.

1614- Après cela, dans ton métier,
Fais mine de tout ignorer,
Surtout si tu es de la police :
Dans ce cas, aie la peau lisse !

1615- Ou si tu es une avocate,
Encore mieux une psychiatre,
Ou bien un juge d’instruction,
Fais donc l’hypocrite à fond !

1616- Juge ou plaide pour rigoler,
Car l’important c’est la paye,
Puisque tout cela se monnaye
À bien moins de trente deniers !

1617- Une bonne accointance suffit,
Et tu iras au paradis
Fiscal, c’est sous-entendu,
Puis au paradis de Lulu !

1618- Là, tu seras bien au chaud,
Avec le chauffage central,
Et tu pourras mettre à flots
Ton écologie intégrale.

1619- François t’y exhorte tous les jours :
N’est-il pas le dieu de l’amour
Qui fait miséricorde même à son chat,
Dixit Amoris Laetitia ?

1620- Ne vois-tu pas le roi Macron
Qui remporte tous les flonflons
Quoique la moitié de la France
De ce Monsieur pas mal se balance ?

1621- Il téléphonera à Franciscus
Qui lui offrira un bon couscous
Parce qu’il a bien rassemblé
Au moins le quart de la moitié !

1622- C’est ce qu’on appelle la totalité :
Liberté-Égalité-Fraternité !
Et toute la maçonnerie
En cette belle nuit se réjouit.

1623- Danse donc des farandoles
Avec François, la grande folle :
À Sainte-Marthe, il t’accueillera
Et te serrera dans ses bras.

1624- Il te nommera diaconesse
Et bientôt même prêtresse,
Et pourquoi pas cardinalesse
Pour que tu deviennes papesse !

1625- De Fellay, tu deviendras l’amie,
Et cela même, sans compromis,
Puisqu’il accepte toute voyante
Qui fasse marcher sa brocante.

1626- Tu auras ta messe en latin :
Tu y feras un bon maintien
Quoique la veille tu étais
Au paradis de Mahomet !

1627- Mais cela n’importe peu
À ces prévaricateurs de Dieu
Qui ne demandent qu’une chose
Qui est d’avoir des lunettes roses !

1628- Avec cela tu seras promue
La directrice attitrée des nues
Et tu pourras faire ce que tu veux
Comme l’a proclamé Jean-Paul II.

1629- Le gender sera ton élément,
Changeant de sexe à tout moment,
Jusqu’à devenir un piano,
Une guitare ou un chameau…

1630- Tu vois, je dis n’importe quoi !
Mais c’est ce qu’il faut pour toi
Puisque tu n’entends plus rien à rien !
Et attention, ce n’est pas la fin.

1631- Je vais continuer à déraisonner
Puisqu’après tout vous le méritez.
Tu n’es donc ni homme ni femme
Et tu ne possèdes aucune âme !

1632- Bien sûr, tu t’es fabriquée
On ne sait pas trop comment,
Et pour toi, ton éternité,
C’est bien entendu le temps.

1633- Tu vadrouilles dans tous les sens
En faisant marcher tes cinq sens :
Tu en as peut-être un sixième
Et pourquoi pas un septième !

1634- Tu as le sens de la réalité
Qui te fait aller dans tous les sens,
Aussi le sens de la liberté
Te donnant des piles et de l’essence.

1635- Et tu as des apparitions,
Des tonnes de locutions,
Car tu vois dans tes visions
Le sens de la contradiction.

1636- Tu discutes à tort et à travers
Sur tous les réseaux sociaux,
Sur tous les sujets de l’univers,
Sur ce qui est en bas et en haut.

1637- Car tout ce qui est en bas
Est comme ce qui est en haut :
L’hexagramme ne te le dit-il pas ?
N’en as-tu pas fait ton drapeau ?

1638- Tu connais bien le pentagramme,
Encore mieux le baphomet :
Tu pèses tout au milligramme,
Et tu tiens tout dans le secret.

1639- Tes caméras sont partout,
Jusqu’au plus petit trou,
Et tes murs ont des oreilles,
Des yeux, des doigts et des orteils…

1640- Je te décris à merveille :
N’es-tu pas le dieu-soleil ?
Et que tu sois blonde ou brune,
Tu as le nez fin de la lune.

1641- Voici que ton grand-pape est là,
De même aussi que ton grand-roi !
Ton grand-pape n’est-il pas François ?
Macron n’est-il pas ton grand-roi ?

1642- Tous deux ne sont-ils pas arrivés
Par ta maçonnerie bien-aimée ?
De tous ils étaient inconnus :
Les voici au sommet des nues !

1643- Voici qu’en un an le Macron
A franchi le rubicon !
L’autre en un seul jour l’a fait :
C’est donc qu’il est plus parfait !

1644- Le second vaut mieux que le premier,
Car c’est tout seul qu’il s’est lancé :
En deux-mille-cinq il a échoué
Pour Benoît laisser passer.

1645- Celui-ci était indispensable
Pour bien croquer la tradition :
C’est alors que le Fils du diable
Lui a enlevé ses boulons.

1646- Quant au Macron, n’en parlons pas :
Comme il est venu, il s’en ira !
Son rôle est de tout aplanir
Et de faire tout le monde sortir.

1647- Voilà ton grand-pape et ton grand-roi :
N’es-tu pas contente avec cela,
Puisque le grand secret prohibé
Est magistralement exécuté ?

1648- Avec ces deux homos avoués,
Tu peux désormais genderiser !
Avec ces deux avorteurs déclarés,
Tu peux désormais transexualiser !

1649- Tous les jours, vas-y, fais la fête :
Bouge-toi donc pour ta planète !
Balade-toi en costume d’Adam :
Il est en promo chez tous les marchands !

1650- C’est le paradis sur la terre
Avec ces un-deux-trois compères :
Lulu, François et Macron
Te joueront de l’accordéon !

1651- Ton changement climatique
Qu’a inventé ta clique,
Voilà qui est historique,
Et pourquoi pas, prophétique !

1652- Il fait beau ? Changement climatique !
Il pleut ? Changement climatique !
Il fait froid ? Changement climatique !
Il fait chaud ? Changement climatique !

1653- Tu veux un climat à la carte ?
Va le demander en Sainte-Marthe !
À ta demande, il te filera
Du soleil, un orage ou du verglas !

1654- Tu vois que la vie est belle
Sous LGBT arc-en-ciel :
On y fait tout ce qu’on veut
Puisqu’on est tous des dieux !

1655- Si tu en as marre de la vie,
Toi-même tu te raccourcis,
Car après c’est le néant :
Autant en finir maintenant !

1656- Voilà une espérance magnifique
Qui est somme toute très logique !
C’est qu’on espère en rien du tout :
Voilà l’espérance des fous !

1657- Si tous les hommes disparaissent,
On mettra des arbres à la place
Puisqu’ils ne prennent pas trop de place
Et de l’oxygène ils nous laissent !

1658- Les animaux seront rois :
Les hommes seront leurs esclaves !
Il faut bien changer toutes les lois
Et mettre le sommet à la cave !

1659- Là, il y aura quelques barriques
Pour fêter le changement historique :
Nous vivrons des milliards d’années
Jusqu’au-delà de l’éternité !

1660- Deux-mille-trente sera le départ
Du paradis sur la terre :
Nous serons tous des léopards,
Ou pourquoi pas, des vers de terre !

1661- L’Antéchrist pape-François
T’impose sa nouvelle loi :
Si tu es divorcée-remariée,
Tu peux désormais communier !

1662- Et si tu veux te confesser,
Plus besoin même de parler :
Antéchrist pape-François l’a dit,
Et c’est un homme très averti !

1663- Si tu vis dans le concubinage,
Antéchrist pape-François l’a déclaré,
Ça équivaut à un vrai mariage,
Et tu peux aussi communier !

1664- Antéchrist pape-François dit aussi
Que tu peux baptiser les martiens
Si tu en rencontres en chemin
Dans ce vermeilleux paradis.

1665- Si tu veux être confirmée,
Demande à l’Antéchrist pape-François
Qui sur le front va te gribouiller
Et te donner un bisou par surcroît !

1666- Si tu veux être diaconesse,
Prêtresse ou même papesse,
Antéchrist pape-François t’accordera tout :
N’est-il pas là pour boucher les trous ?

1667- Mais n’aie pas envie de naître :
Antéchrist pape-François t’enverrais paître
Dans le royaume des non-nés,
Puisqu’il adore avorter.

1668- Pour ce qui est de la fin de vie,
C’est tout comme le commencement,
Comme quoi la sainte euthanasie
Rejoint le très saint avortement !

1669- Avec Antéchrist pape-François,
Tu seras toujours dans la joie
Puisqu’il pardonne toujours et plus
À tout le monde, même à Lulu !

1670- Mais pour les pauvres Burke et Sarah,
Pas de pardon d’Antéchrist pape-François :
Il n’y aura plus qu’eux deux en enfer,
Puisque plus de démons ni Lucifer.

1671- Et voici le bouquet final
D’Antéchrist pape-François-intégral :
Jésus s’est fait diable, eh oui !
Antéchrist pape-François l’a dit !

1672- Te voilà aux anges maintenant
Avec devant toi bien plus de mille ans :
Antéchrist pape-François est éternel
Dans ce nouveau royaume arc-en-ciel !

1673- Tu vis sous ce scélérat,
Antéchrist pape-François,
Et tu dis : « C’est merveilleux !
Avec lui, qu’on est heureux ! »

1674- « Avec Amoris Laetitia
De saint Antéchrist pape-François,
J’apprends toutes les entournures
Des amours les plus purs ! »

1675- « Saint Antéchrist pape-François
Avec son Laudato si
M’a appris toutes les lois
Des asticots et des fourmis ! »

1676- « Evangelii gaudium
D’Antéchrist pape-François-le-Grand
Dans mon cœur a fait un boum :
Ah ! que ce dieu-homme est grand ! »

1677- « Le changement climatique
Du très saint Antéchrist pape-François
A fait grande impression sur moi :
C’est la vertu la plus héroïque ! »

1678- « Le développement durable
D’Antéchrist pape-François-le-Diable
Me met dans une transe incroyable
Quand je le vois avec son noir cartable ! »

1679- « Quant à l’écologie intégrale
D’Antéchrist pape-François-dieu,
Elle me porte d’un coup aux cieux
Dans le pays des vestales ! »

1680- Sur Antéchrist pape-François,
Je dis des choses magnifiques
Qu’on ne peut croire si on le voit
Car on devient hystérique.

1681- Pour les limbes des enfants,
Benoît en fit une bouchée !
Pour euthanasie et avortement,
Antéchrist pape-François une fricassée !

1682- Pour les homos, parlons-en,
Car c’est dans l’esprit du temps !
Le mariage n’est-il pas pour tous,
Même pour les loups et les ours ?

1683- Marie-toi donc avec ton chat
Et tu auras trois lapins :
Antéchrist pape-François l’a bien
Dit : « Pas plus de trois ! »

1684- Tu vois, la vie est belle :
Mets-toi donc vite en selle,
Et si tu veux former un groupe,
Prends Antéchrist pape-François en croupe !

1685- Il adore cette position
Pour mieux se faire remarquer :
Il affecte être le dernier
Comme on fait chez les francs-maçons.

1686- Mais il tient les manettes
Pour faire bouger la planète,
Et s’il ne t’a pas dans le nez,
Il t’envoie de l’autre côté.

1687- Il demande une obéissance
Et au doigt et à l’œil :
Aie donc bon pied bon œil
Et sois-lui sans résistance.

1688- Un jour il te met en orbite,
Puis il te donne des frites !
Le lendemain, il t’envoie paître
Dans les régions du non-être !

1689- Avec lui, tu seras heureuse
Car tu serviras bien la Gueuse,
Tu seras habillée de fin lin
Et puis ensuite de rien !

1690- Ma harangue touche à sa fin :
N’ai-je pas fait mon office ?
Allons, pratique tous les vices
Et tu t’en porteras bien.

1691- Tes péchés seront couverts
Par Antéchrist pape-François :
N’est-il pas maître de l’univers
Et par conséquent aussi de toi ?

1692- Il tient la terre dans sa poche
Comme il l’a dit bien des fois :
« Le diable entre par les poches ! »
Dixit Diable-pape-François.

1693- C’est vrai qu’en fait de corruption,
Il tient la première place !
« Organisez la confusion ! »
Dit Antéchrist pape-François-maç !

1694- Antéchrist pape-François-Amazone
N’a pas besoin de la Madone :
L’autre jour il l’a décriée,
Deux-mille-dix-sept, le douze mai !

1695- En conséquence, je vais te blasphémer
Antéchrist pape-François-damné,
Comme l’ont fait tous les saints Pères
Et tous les Saints de l’univers !

1696- Tu es pour jamais réprouvé
Comme sont tous tes affidés,
Antéchrist pape-François décrit
Par Paul VI, ton inique ami.

1697- A fini de parler Michée
Puisqu’il faut dire la vérité
Sur Antéchrist pape-François
Qui est le plus grand des scélérats.

1698- Oui, il est temps de me reprendre
Et de terminer mon esclandre
Qui n’était que pour faire comprendre
Antéchrist pape-François-Salamandre.

1699- La comédie est terminée :
Ne t’ai-je pas bien amusée ?
Je te le dis une dernière fois :
Suis donc Antéchrist pape-François !

1700- Je me détourne pour toujours
D’Antéchrist pape-François-amour
Qui est la haine personnifiée
Autrement dit l’Homme damné.

(à suivre)

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen

(10/06/2017 au 18/06/2017)

 


  http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Proph%C3%A9tie%20de%20St%20Fran%C3%A7ois%20d%27Assise

Plus sur la Grande Apostasie :

http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Proph%C3%A9tie%20de%20St%20Fran%C3%A7ois%20d%27Assise


 http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Po%C3%A8mes%20pieux%20de%20Gilbert%20Chevalier%20l%27Aveugle-Vend%C3%A9en

 

SOMMAIRE des POÈMES PIEUX 

de Gilbert Chevalier, l'Aveugle-Vendéen :

http://montfortajpm.blogspot.fr/2017/05/sommaire-des-poemes-pieux-de-Gilbert-Chevalier.html

 

  + POÈME-DES-POÈMES 16

 

      

Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le ROSAIRE est ADMIRABLE !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
DISONS-LE DONC TOUS LES JOURS ! »
Alors, rendez-vous ici :