jeudi 15 juin 2017

POÈME-DES-POÈMES 16

316

« Nul ne se damne 
de ceux qui persévèrent 
dans la dévotion à la Sainte Vierge 
et au saint Rosaire. »

(Saint Alphonse de Liguori)






Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

(exemple de site de téléchargement :  

https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter )


VERSION MP3
avec possibilité de TÉLÉCHARGEMENT ici :
https://gloria.tv/album/1dG2EEvq482B4WqR8P8e2UEzT/record/jANBNvsJNMMt4Uj9dK4p6NkCH








* * * * * * *



FÊTE-DIEU

Les Cantiques au Saint-Sacrement de St Louis-Marie Grignion de Montfort :
- Première version (1980), à partir d'ici :
https://youtu.be/xZ-zFNFVntI?list=PLkkHVphgJH9aW073qAl2orEUEPzAV3Hg2
- Deuxième version (2005-2006), à partir de là :
https://youtu.be/ZKFzazzkkbQ?list=PLkkHVphgJH9aW073qAl2orEUEPzAV3Hg2
- Troisième version (2009-2014), à partir d'ici :
https://gloria.tv/album/UKfNvKhHGEgk1dtBmyVjgYVnM/record/jSAdkcyZ38c66JqiRLizsXmXF


Outrages & Amende honorable au Saint-Sacrement, ici :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/02/prieres-des-40-heures-dimanche-lundi.html

N’HÉSITEZ PAS À TÉLÉCHARGER TOUT CE QUI VOUS INTÉRESSE


« Ô Jésus, présent dans la Sainte Eucharistie,
je vous adore et je vous désire.
Venez dans mon cœur par votre grâce,

en attendant d’y venir par votre Sacrement. »



* * *

MOIS du SACRÉ-CŒUR

(les 35 SALUTATIONS
de la Bse MARGUERITE-MARIE)

https://gloria.tv/album/UjKzPoRcoKE81GwKSRm2gHxsL/record/VSp9aryJhFbg14AB38wRiDHzZ

QUINZIÈME JOUR
JE VOUS SALUE, CŒUR d’incomparable BONTÉ : 
PARDONNEZ-MOI !

PRATIQUE :
Je ne serai jamais dur à personne :
Jésus ne l'est pas même pour les plus grands pécheurs
et ses plus mortels ennemis.


 Je vous aime, ô Jésus, mon amour, je vous aime plus que moi-même,
et parce que je vous aime,
je me repens de tout mon cœur de vous avoir offensé ;
ne permettez pas que je me sépare encore de vous.
Faites que je vous aime toujours ;
puis disposez de moi selon votre sainte Volonté.

http://montfortajpm.blogspot.fr/p/premiers-vendredis-samedis-du-mois.html

Ce Cœur court où l’amour l’entraîne,
Il veut nous trouver à la fin ;
Il est faible, il est hors d’haleine,
Il est fatigué du chemin.

Il s’assit près d’une fontaine,
Non pas afin de s’épargner,
Mais c’est pour la Samaritaine
Qu’il veut sauver, qu’il veut gagner.

Avec quelle adresse et sagesse
Ce Cœur plein de bénignité
Gagne-t-il cette pécheresse !
C’est un miracle en charité.

C’est par la douceur souveraine
De son Cœur si tendre et si doux
Qu’il convertit la Madeleine
Et qu’il la défend contre tous.

Admirons la douce manière
Avec laquelle sans rigueurs
Il sauve la femme adultère
Des mains de ses accusateurs.

Le voyez-vous qui s’humilie
Aux pieds du malheureux Judas,
Son Cœur lui dit, son Cœur lui crie :
« Mon ami, ne te damne pas. »

Il soupire, il verse des larmes,
Et Judas n’en est pas ému :
Ô Cœur tendre, ô Cœur plein de charmes,
Vraiment vous n’êtes point connu !
 ("Les excès amoureux du Cœur de Jésus", diaporama : 
https://www.youtube.com/watch?v=rBd8fET8fRM&list=PLkkHVphgJH9b7Mz0XkmAZkPBCLNuBTKC5&index=16
intégral + Paroles :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/06/acte-de-reparation-au-sacre-cur.html )


 


* * * * * * *

 

  « Le Christ a permis ceci :
que l’Antéchrist, tête de tous les schismatiques,
siègerait dans le temple de Dieu,
que les siens seraient exilés
et que ceux qui ne sont pas les siens
occuperaient un jour le Siège de Pierre. »

(Saint Pierre le Vénérable)

 

« Rien ne doit être innové
 pendant la vacance du Siège. »

 (Canon 436 du Code de 1917)

 

Ce que disent les Papes & les Saints 
sur l'infaillibilité pontificale,
l'obéissance due au Pape
& la cas du pape hérétique, ici :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/01/la-chaire-de-saint-pierre-rome-18.html



  POÈME-DES-POÈMES 16



  1501- C’est toujours en général,
Et non en particulier,
Que j’expose en mon journal
Ce que je veux divulguer.

1502- Il y a des bonnes personnes
En tout temps et en tout lieu :
Celles-là, la Madone
Leur ouvrira les yeux.

1503- Croyez-vous qu’un Raymond Burke
Et qu’un cardinal Sarah
Soient du parti du Bouc ?
Nullement, croyez-moi !

1504- Certes, ils sont conciliaires
Mais ils en reviendront,
Car ils aiment le Rosaire :
Combien d’autres comme eux sont !

1505- Et parmi les tradis,
Il en est tout pareil.
Je ne parle pas ici
De ces futurs soleils.

1506- Je ne jette pas la pierre
Aux tradis et conciliaires
Qui sont de bonne volonté
Quoiqu’encore égarés.

1507- Dieu a tout enfermé
Dans l’incrédulité
Afin qu’Hénoch et Élie
À tous les bons redonnent vie.

1508- Ceux-là donc qui s’effarouchent
De tout ce que j’écris
Sont de mauvaise souche
Et ils n’ont rien compris.

1509- Car je ne suis pas meilleur
Que quiconque d’entre vous !
Mais voilà qu’est venue l’heure
Où l’on connaît les loups !

1510- Quiconque dit son Rosaire
Avec persévérance,
Tôt ou tard y verra clair :
C’est la vraie espérance !

1511- Et les roses de la charité
Vont de pair avec la vérité,
Comme la sainte espérance
Avec la pénitence.

1512- Pénitence, par trois fois,
A dit à Lourdes, Notre-Dame !
Est-ce ce que dit François
Pour réconforter notre âme ?

1513- Nullement ! Mais il dit
Qu’il faut plutôt rêver
Car c’est en cela que gît
La nouvelle félicité !

1514- Ce n’est pas ce que diront
Ni non plus ce que feront
Les deux Témoins quand ils viendront
Et contre le Monstre lutteront.

1515- Mais ils diront comme à Lourdes :
« Pénitence ! Pénitence ! Pénitence ! »
Et leur main sera très lourde
Contre l’Homme d’impénitence !

1516- Vous avez enlevé la soutane ?
Ils seront, eux, ensoutanés
Puisque d’un sac habillés,
Autrement dit la soutane.

1517- Ce que vous avez supprimé,
Ils le rétabliront :
Vous aurez beau hurler,
Tout ils accompliront.

1518- Avec eux, point de réunions,
De dialogue et autres bêtises :
Ils condamneront Assise
Sans demander votre opinion !

1519- Ils n’ont que faire de vos discussions
À tort et à travers sur les réseaux :
Celles-là ils les exècreront
Et ceux-ci aussi car il le faut.

1520- Ils vomiront votre internet
Et votre horrible télévision,
Car ils feront place nette
Sans aucune compromission.

1521- Et s’ils étaient invités
À votre journal télévisé,
Ils refuseront tout de go
Comme de parler sur vos réseaux.

1522- Ils n’ont que faire de vos mécènes,
De vos pubs et de vos scènes :
Ils sont bien loin de vos connivences
Et de vos extravagances !

1523- Dites-leur donc : Je t’aime !
Ils vous répondront : Anathème !
Jetez-leur donc des injures :
Ils vous feront bonne figure !

1524- Ils seront comme Notre-Seigneur,
Tout de bonté et de douceur,
Inflexibles pour les pharisiens
Que sont les conciliariens !

1525- Pour tous ceux que vous avez abusés,
Ils ne seront que de bonté ;
Mais pour vous, de la clique conciliaire,
Ils ne seront que de colère !

1526- Vous passerez au jugement,
Vous, cliquards mécréants,
Et serez jugés puissamment
Puisque vous jouez aux puissants !

1527- Vous dites défendre les exclus,
Et c’est vous qui les excluez :
Pendant ce temps, vous fréquentez
Tous les plus grands corrompus !

1528- Tu t’en vas à Lampedusa
Pour faire bien dans le quartier
Tout en sachant que la mafia
Abuse de ces réfugiés !

1529- Car c’est la mafia qui dirige
Tes nouveaux camps de concentration
Qui te rapportent du pognon
Pour que devant tous tu t’affliges !

1530- Hypocrite pape François,
À Dieu tu n’échapperas pas :
Fais ton grand-œuvre maintenant,
Car c’est ton heure assurément.

1531- Et toi, Cantalamessa
Qui te dis frère de Judas,
Tu n’échapperas pas non plus :
Du Ciel tu seras exclu !

1532- Et toi, l’horrible Kasper,
Avec l’hypocrite Müller,
Avec dom Helder Camara,
L’enfer tu partageras.

1533- Longtemps je pourrais continuer
Cette liste de réprouvés,
Mais d’autres s’en chargeront
Qui eux en ont la mission.

1534- Je parle des deux Témoins
Qui ne feront aucun accord
Avec ces fils du grappin
Et de cet ange de la mort.

1535- Ils condamneront Fellay
En révélant ce qu’il est :
Traditionalistes, séparez-vous
De toute cette bande de loups !

1536- Monseigneur Lefebvre a dit
Qu’il ne voulait pas, comme lui,
À la tête de sa Fraternité
D’évêque : l’avez-vous écouté ?

1537- Non point ! Trois ans écoulés
Qu’à Dieu il fut rappelé,
Un évêque vous avez élu :
Vous méritez ce qu’il vous a plu !

1538- Ne vous plaignez pas maintenant :
Vous êtes des désobéissants
Envers votre propre fondateur !
Voilà qui fait votre malheur !

1539- Votre fondateur a des excuses,
Mais vous, vous n’en avez pas :
De son lieu il vous récuse
Et il vous condamnera.

1540- Car si lui s’est fourvoyé,
C’est à cause de Vatican II !
Mais vous, vous serez condamnés
Bien plus que lui devant le bon Dieu.

1541- À tant vous obstiner,
C’est sûr, vous vous perdrez :
Le Loup vous dépècera,
Puis il vous mangera.

1542- Pour lors, il vous épargne :
Vous êtes son épargne
Dans laquelle il puisera
Pour bien vous mettre à plat.

1543- Pour lors, il vous cajole
Avant qu’il ne vous vole,
Car il vous pillera
En vrai fils de Judas.

1544- Mais vous n’y voyez rien,
Aveuglés que vous êtes :
Il vous traitera en bêtes !
Vous y perdrez le latin.

1545- Vous êtes riches, et alors ?
Il prendra tout votre or !
Il ruinera vos chapelles !
Il vous fera la belle !

1546- Vous êtes schismatiques ?
Il vous fera hérétiques !
Et vous apostasierez
Comme ont fait ses affidés.

1547- Je vous ai fait le tableau
De ce que vous serez !
Je vous le dis bien haut :
Quittez la Fraternité !

1548- Si vous ne voulez pas le faire,
Vous deviendrez conciliaires,
Ou alors sédévacantistes :
Voilà qui est aussi triste.

1549- Car ou les uns ou les autres
Ne sont que faux-apôtres !
Soyez de vrais catholiques,
Ni hérétiques, ni schismatiques.

1550- Le sédévacantisme
N’est pas le christianisme :
Sa doctrine est hérétique,
Sa théorie est excentrique.

1551- « Plus de Papes dorénavant,
Disent-ils en concert :
Il n’y aura plus de Saint-Père,
Car c’est la fin des temps ! »

1552- Ils font l’Église vaincue
Par les portes de l’enfer
Puisqu’elle a disparu
Et réside dans les airs !

1553- D’autres et avec raison
Disent que Pierre reviendra,
Mais ils s’autorisent de cela
Pour faire tout ce qu’ils font.

1554- Ils disent qu’il les approuvera
Lorsque le Pape reviendra !
Et en avant les succursales :
Voilà leur erreur fatale !

1555- Si on les blâme, ils se récrient :
« Il faut bien faire quelque chose,
Car autrement on s’ennuie
Sans voir fleurir les roses ! »

1556- Les roses ne fleuriront pas
Dans vos chapelles dissidentes :
Vous faites ce qu’il ne faut pas,
Quoique l’Église soit vacante.

1557- Cette vacance extraordinaire
N’autorise nullement
À trafiquer de vos affaires,
À trafiquer les sacrements.

1558- Lorsque le Siège est vacant,
On n’a nul droit d’innover !
Ce canon, vous le connaissez,
Mais vous innovez pourtant.

1559- Ce quatre-cent-trente-sixième
Vous criera un jour anathème,
Car vous ne l’avez pas respecté,
Prétextant une fausse nécessité.

1560- Voici le signe que vous vous trompez :
Dites-moi, toutes vos chapelles,
Répondez : s’entendent-elles ?
Nullement ! Elles sont divisées.

1561- Vous luttez les uns contre les autres :
Sont-ce là de véritables apôtres ?
Cela fait bien voir au contraire
Que votre doctrine est délétère.

1562- Certes, elle paraît véritable,
Mais c’est la doctrine du diable
Qui veut que vous vous opposiez
Et même que vous vous haïssiez.

1563- Le terrible constat, le voici :
Du fait de la Grande Apostasie,
Il n’y a plus de Pape, il est vrai,
Mais il reviendra, c’est aussi vrai.

1564- Cela n’autorise nullement
À agir n’importe comment !
Gardons donc ce que nous avons,
Et ne faisons aucune invention.

1565- Si nous agissons de la sorte,
Nous ferons voir qu’elle n’est pas morte,
Cette Église qui est au tombeau
Mais qui ressuscitera bientôt.

1566- Ceci est vrai en vérité,
Jésus-Christ l’ayant promis :
Il ne faut point en douter !
M’avez-vous bien compris ?

1567- Mais comment cela se fera ?
Je ne vous le dirai pas
Puisque je ne le sais pas,
Mais ceci s’accomplira.

1568- Ce sera extraordinaire
Puisque de la manière ordinaire
Ceci ne peut plus se faire
À cause de la conciliaire.

1569- Dieu ne peut-il pas rétablir
Ce qu’Antéchrist a fait périr ?
Voudriez-vous raccourcir son bras
En disant qu’il ne le peut pas ?

1570- Ce que vous n’avez jamais vu,
Vous le verrez assurément
Si vous êtes toujours vivants :
Vive Marie, vive Jésus !

1571- Car tout le temps qui passe
Tout aussitôt trépasse !
Or, ce qui est annoncé
Doit se réaliser.

1572- L’Antéchrist ne fut-il pas annoncé
Par le Sauveur lui-même ?
Or vous, vous voudriez
Rendre ceci anathème ?

1573- Ce que le Christ annonça
Certainement arrivera,
Non dans des millions d’années
Comme vous, vous prétendez !

1574- En rejetant si lointainement
Ce qui doit venir certainement,
Cela vous permet de pécher
Tant et plus, sans vous inquiéter.

1575- Vous dites : « Nous serons morts
Quand viendra le Fils de la mort !
Couronnons-nous donc de roses
Et profitons de toute chose ! »

1576- « Pensons à la maison commune,
À notre mère la terre !
Allons même habiter la lune
Et pourquoi pas aussi Jupiter ! »

1577- « C’est à cause de l’Église catholique
Qu’il y a ce changement climatique !
Notre développement sera durable
Puisque plus de Dieu ni plus de diable ! »

1578- « Nous serons heureux pour toujours
Dans ce terrestre séjour,
Et l’écologie intégrale
Est notre évangile, notre journal. »

1579- « François nous le répète à plaisir :
Satisfaisons tous nos désirs !
Nous sommes adultes maintenant :
Avant nous étions enfants ! »

1580- « Le mariage ne sert plus à rien :
Démarions-nous et vitement,
Car cela nous mettait un frein !
Nous sommes mûrs sexuellement. »

1581- « Plus de tabous désormais,
Et nous voilà tous en paix
Car on fait tout ce qu’on veut :
Ne sommes-nous pas des dieux ? »

1582- « François l’a dit et redit :
Nous sommes au paradis
Si nous faisons de la terre
Notre commune mère. »

1583- « L’intégrale écologie,
C’est d’être tous comme Adam :
Alors là, plus d’allergie
Ni quelque ressentiment ! »

1584- « Ne sommes-nous pas tous pareils
Sous le ciel, sous le soleil !
Vivons donc comme les animaux
Et gazouillons comme les oiseaux. »

1585- « Se marient-ils donc, eux ?
Non ! Pourtant ils sont heureux !
Or ils n’ont aucune contrainte :
Et voilà, nous, qu’on nous éreinte ? »

1586- « Nous voulons être libres comme eux
Et nous accoupler comme l’on veut !
Notre François nous l’accorde
Dans sa grande miséricorde ! »

1587- « Merci Jorge-Mario Bergoglio :
Tu es vraiment notre très-haut !
D’esclaves tu nous fais rois
Sur tout l’univers que voilà. »

1588- « Pour bien appliquer Vatican II,
Nous éliminerons le CO2 :
L’oxygène nous fera vibrer
Et puis tous ensemble fantasmer ! »

1589- « Et alors nous vibrerons
Au son de ton accordéon,
Ô notre chéri pape-François
Qui enfin de nous a fait des rois ! »

1590- Oh surtout ne croyez pas
Tout ce que je vous dis là :
C’est ce que disait Michée
À Israël aveuglé.

1591- Car si jamais vous me croyiez,
Je serais saint Vincent Ferrier !
Or je ne suis ni lui ni autre,
Simplement quelqu’un comme vous autres.

1592- Puisque vous ne voulez pas entendre,
Puisque vous ne voulez pas comprendre,
Comme Michée, je vous dis :
Allez-y, allez-y !

1593- Suivez votre pape-François :
C’est le meilleur des albigeois
Qui fréquente tous les vaudois
Et fait tous les plus beaux choix !

1594- Il vous dit : « Démariez-vous !
Les annulations, c’est pour vous !
Et je vois que vous me suivez
Dans tous mes choix LGBT. »

1595- « Je mets dans ma liste noire
Les rigides conservateurs !
Diable me dit en mon miroir
De consacrer toutes les rougeurs. »

1596- « Je m’exécute avec plaisir
Pour satisfaire ses désirs,
Et j’appelle tous les homos
Pour le service du Très-Haut. »

1597- Êtes-vous satisfaits maintenant
De ce misérable charlatan ?
Ah ! mais vous voulez davantage ?
Voici qu’arrive le Nouvel-Âge !

1598- Vous avez tout ce que vous voulez ?
Vous aurez plus que vous en voudrez
Lorsque ses trois ans et demi
Pour vous vont être accomplis.

1599- Mais ils s’accomplissent déjà
Depuis bientôt soixante ans !
Cela ne vous suffit-il donc pas ?
Il va vous donner le supplément !

1600- Ne vous plaignez pas ensuite
D’aller griller en enfer
Où vous attend maître Lucifer,
Puisque vous êtes de sa suite !

(à suivre)

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen

(02/06/2017 au 08/06/2017)

 


  http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Proph%C3%A9tie%20de%20St%20Fran%C3%A7ois%20d%27Assise

Plus sur la Grande Apostasie :

http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Proph%C3%A9tie%20de%20St%20Fran%C3%A7ois%20d%27Assise


 http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Po%C3%A8mes%20pieux%20de%20Gilbert%20Chevalier%20l%27Aveugle-Vend%C3%A9en

 

SOMMAIRE des POÈMES PIEUX 

de Gilbert Chevalier, l'Aveugle-Vendéen :

http://montfortajpm.blogspot.fr/2017/05/sommaire-des-poemes-pieux-de-Gilbert-Chevalier.html

 

  + POÈME-DES-POÈMES 15

 

      

Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le ROSAIRE est ADMIRABLE !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
DISONS-LE DONC TOUS LES JOURS ! »
Alors, rendez-vous ici :