vendredi 1 septembre 2017

PERÇANT les VOILES de l'AURORE (cantique au Sacré-Cœur)

352

« La pratique des TROIS AVE MARIA
en l’honneur de la Puissance, de la Sagesse et de la Miséricorde
de la Très Sainte Vierge
a été révélée à Sainte Mechtilde (XIIIe siècle),
avec promesse de la bonne mort,
si elle y restait fidèle tous les jours. »


LIENS de TÉLÉCHARGEMENT des PDF de CANTIQUES & PAROLES de SAINTS




* * * * * * *


DÉVOTION RÉPARATRICE

aux SACRÉS-CŒURS de JÉSUS et de MARIE

(PREMIERS VENDREDI & SAMEDI du MOIS)

 http://montfortajpm.blogspot.fr/p/premiers-vendredis-samedis-du-mois.html

 

Louange aux très saints Cœurs de Jésus et de Marie !

Connu, loué, aimé, béni, servi et glorifié
soit toujours et partout
le très divin Cœur de Jésus,
et aussi le Cœur très pur de Marie.
Ainsi soit-il.


(Louange finale d'une Prière indulgenciée au SAINT CŒUR de MARIE)



http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/09/litanies-et-prieres-a-saint-Michel-archange.html









PERÇANT les VOILES de l'AURORE

(Cantique pour les lieux spécialement consacrés au Divin Cœur de Jésus)

   

Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/d3_d4zb2hRI

(exemple de site de téléchargement :  

https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter )



VERSION MP3
avec possibilité de TÉLÉCHARGEMENT ici :
https://gloria.tv/album/h498d7ZVsx3s3biA8fdGuEfgv/record/pBdMqedm7iaT442R9WMcrFUSE

 

Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle)

   Enregistrement : 2010

 

1- Perçant les voiles de l’aurore,
Le jour apparaît dans les cieux :
Ainsi, Cœur Sacré que j’adore,
Tout rayonnant d’amour tu viens frapper mes yeux.

R./ Séraphins, à ce Roi suprême
Souffrez que j’offre vos ardeurs :
Pour aimer Jésus comme il aime,
Faibles mortels, c’est trop peu de nos cœurs.


2- Toujours dans cet auguste asile
Jésus va régner en Vainqueur :
Venez, peuple tendre et docile,
Au pied de ses autels rendre hommage à son Cœur !

3- Ce Cœur généreux, magnanime,
Du Ciel irrité contre nous
Voulut devenir la Victime,
Et nous mettre à l’abri des traits de son courroux.

4- Contemplez la Croix qui s’élève
Du Cœur entr’ouvert de Jésus :
Le Sang de Jésus est la sève
Qui fait croître et fleurir cet arbre des élus.

5- Sondez la profonde blessure
D’où son Sang par flots a coulé :
C’est là qu’attendri je mesure
Par quel excès d’amour Jésus s’est immolé.

6- Que vois-je ? Des torrents de flammes
S’élancent du Cœur de mon Dieu !
Amour, oui, c’est toi qui l’enflammes :
Ah ! partout en ces lieux répands un si beau feu !

7- Autour de son autel, saints Anges,
Tremblants et ravis à la fois,
Chantez, célébrez ses louanges :
À vos chants s’uniront et nos cœurs et nos voix !

8- Ô Cœur, notre unique espérance !
Couronne en ce jour tes bienfaits :
Deviens le salut de la France,
Et force tous les cœurs à t'aimer à jamais !


(tiré du "Recueil de Cantiques à l'usage des élèves du Sacré-Cœur de Jésus", 1883)

 

CANTIQUE précédent : "CŒUR SACRÉ, de l'AMOUR VICTIME"

 

ACTE de CONSÉCRATION au SACRÉ-CŒUR,

Que l’on peut faire les Premiers Vendredis de chaque mois. 


« Je... me donne et consacre 
au Sacré-Cœur de Notre-Seigneur Jésus-Christ :
ma personne et ma vie, 
mes actions, peines et souffrances, 
pour ne plus vouloir me servir 
d’aucune partie de mon être, 
que pour l’aimer, honorer, glorifier ; 
c’est ici ma volonté irrévocable 
que d’être tout à Lui 
et faire tout pour son amour, 
en renonçant de tout mon cœur 
à tout ce qui Lui pourrait déplaire. 
Je vous prends donc, ô Sacré-Cœur, 
pour l’unique objet de mon amour, 
le protecteur de ma vie, 
l’assurance de mon salut, 
le remède de ma fragilité, 
le réparateur de tous les défauts de ma vie 
et mon asile assuré à l’heure de ma mort ; 
soyez donc, Cœur de bonté, 
ma justification envers Dieu 
et détournez de moi les traits de sa juste colère ; 
ô Cœur d’amour, 
je mets toute ma confiance en Vous ; 
car je crains tout de ma malice, 
mais j’espère tout de votre bonté. 
Consumez donc en moi 
tout ce qui Vous désagrée 
et qui Vous peut résister ; 
imprimez-vous Vous-même 
si avant dans mon cœur, 
que jamais, je ne Vous puisse oublier, 
ni être séparé de Vous que je conjure, 
par toutes vos bontés, 
que mon nom soit écrit en Vous, 
puisque je veux vivre et mourir 
en qualité de votre esclave. 
Ainsi soit-il. »

(Sainte Marguerite-Marie)



Indulgences : 
a) 300 jours applicables aux âmes du Purgatoire, Léon XIII, 1er juin 1897
b) plénière applicable aux âmes du Purgatoire, une fois par mois aux conditions ordinaires, St Pie X, 21 avril 1908
 

Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le ROSAIRE est ADMIRABLE !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
DISONS-LE DONC TOUS LES JOURS ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"