samedi 2 septembre 2017

POÈMES PIEUX 12

353

On lit dans les révélations de Sainte Gertrude :

« Pendant que cette Sainte chantait l’Ave Maria aux matines de l’Annonciation, 

elle vit, tout à coup, jaillir du Cœur du Père, du Fils et du Saint-Esprit, 
trois jets lumineux qui pénétrèrent au Cœur de la Bienheureuse Vierge. 
Puis elle entendit ces paroles : 
“ Après la Puissance du Père, 
la Sagesse du Fils, 
la Tendresse miséricordieuse du Saint-Esprit, 
rien n’approche de la Puissance, de la Sagesse, 
de la Tendresse miséricordieuse de Marie.” »

  LIENS de TÉLÉCHARGEMENT des PDF de CANTIQUES & PAROLES de SAINTS


 Le CIEL OUVERT par les 3 AVE MARIA du matin & du soir 

+ le CANTIQUE de PROCESSION

+ POÈMES sur les 3 AVE

 

* * * * * * *


NOTRE-DAME de la CONSOLATION,
priez pour nous.  

(samedi suivant la fête de St Augustin : 2 septembre)


Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/-crsquSsjCE

(exemple de site de téléchargement :  

https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter )

« Toute consolation
Pour le corps et pour l’âme
Dans mon intercession,
Pourvu qu’on la réclame :
Je suis, dans les plus grands maux,
Un remède immanquable ;
Dans l’orage et parmi les travaux,
Un repos favorable. »



SAINT ÉTIENNE de HONGRIE,
priez pour nous.
(2 septembre)

« À Albe-Royale en Pannonie, 
saint Étienne, roi de Hongrie et confesseur,
qui, orné des vertus chrétiennes,
convertit le premier son peuple à la foi de Jésus-Christ,
et fut, par la Sainte Vierge Mère de Dieu,
reçu dans le ciel le jour-même de son Assomption.
Sa fête, par l'ordre du Pape Innocent XI, se célèbre en ce jour,
auquel les chrétiens, aidés par ses prières,
reprirent la forteresse de Bude sur les infidèles. »

(Le Martyrologe Romain au 2 septembre)

PRIÈRE à MARIE, SECOURS des CHRÉTIENS :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/05/notre-dame-auxiliatrice-ou-marie.html 


http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/07/neuvaine-sainte-anne.html








* * * * * * *


POÈMES PIEUX 12



551- Ah ! si j’avais des ailes,
Je m’envolerais au ciel
Sur l’ère du divin paradis
Comme sur le char d’Élie.

552- Il faut vraiment écouter
Ce qu’on ne peut entendre,
Pour pouvoir le comprendre :
À vous d’interpréter !

553- Toutes les religions sont violentes
Et toutes pleines de cruautés,
Sauf la Catholique en vérité
Qui elle seule, elle seule est clémente.

554- Les déserteurs ont toujours tort,
Et ils s’exposent à la mort :
En quittant notre sainte Religion,
Ils se vouent à la damnation.

555- Retire-toi de la lice,
Dit saint Camille de Lellis !
Retire-toi du démon
Dans ses fausses apparitions.

556- Saint Yves, des femmelettes
Qui nous rendent hommelettes
Et qui se croient visionnées,
Pour toujours, nous en délivrez.

557- Sainte Rita, à notre secours
Contre les offrandes d’amour
Qui se multiplient aujourd’hui
Se disant venir de Marie.

558- Si un esprit t’apparaît,
Te disant des choses futiles,
Réponds-lui : « Fiche-moi la paix ! »
Car c’est un esprit débile.

559- Les fausses apparitions
Sont en multiplication
Dans notre génération
Qui est le temps du démon.

560- La charité de saint Vincent
Était inépuisable :
De même, nous, en ce temps,
Soyons bien charitables.

561- Le Cœur entouré d’épines,
La tête auréolée d’étoiles,
Voilà que se montre sans voile
Celle que le démon abomine.

562- Si tu veux que la Sainte Vierge
Dans son tendre Cœur t’héberge,
Aime-la, aime-la,
Mais surtout imite-la !

563- Si tu veux être guidé
Dans la voie de la vérité,
Invoque donc le Saint-Esprit
Dans ses divines litanies.

564- Si t’apparaît un mauvais esprit
Se disant Jésus ou Marie,
Alors aussitôt réponds-lui :
« Vas voir ailleurs si j’y suis ! »

565- De ce temps, les apparitionnites
Sont de vénéneuses pépites
Qui égarent quantité d’âmes
Et puis avec elles se damnent.

566- Saint Fiacre qui avez refusé
La couronne d’Écosse,
Faites-nous piétiner
Les louanges et les bosses.

567- L’Esprit ne souffle pas
Chez qui est apostat,
Mais l’Esprit souffle bien
Chez qui est bon chrétien.

568- La langue du vrai catholique
Ne doit pas être en plastique ;
Mais la langue de l’apostat,
C’est bien la langue de bois.

569- Sanctuaires bénis, vous êtes trois :
Lourdes, La Salette, Fatima ;
Mais en voici trois qui sont faux :
Medjugorje, Garabandal, San Damiano.

570- Notre-Dame de la Salette
Supplie, en levant la tête,
Son Fils, une dernière fois,
Car l’Antéchrist est là !

571- La Volonté de Dieu
Est de faire notre devoir,
Ce qui aujourd’hui est périlleux
Puisque tous plongés dans le noir.

572- Contre l’état islamique,
La Sainte-Église-Catholique !
Contre le maudit djihad,
La Très-Sainte-Croisade !

573- Le Cœur de Jésus nous apprend
Comment il faut aimer vraiment :
Rien à voir avec les amourettes
Qu’on entend dans les chansonnettes !

574- Le Divin Cœur nous a dit
Comment aimer Jésus-Christ
Qui nous aima tout le premier
Dans son Saint Cœur transpercé.

575- Notre-Dame du Marillais
Ou Notre-Dame l’Angevine,
Venez maintenant ci-fait,
Comme hier sur l’aubépine.

576- Saint Joseph, nous voilà
Redescendus en Égypte :
Retirez-nous de la crypte
Et replacez l’Obstacle, là...

577- Qui aujourd’hui se soucie
De la mort ou de la vie ?
On vit tout comme un animal,
Bien et mal étant égal.

578- Saint Antoine de Padoue,
Sommes tous devenus fous :
Redonnez-nous la raison,
Autrement sommes damnés sinon !

579- Voici la Vierge druidique :
C’est Notre-Dame Sous-terre ;
Puis saint Maurille en sa terre
L’élève en sa basilique.

580- Les bienheureux martyrs
De l’illustre Corée
Nous disent : « Nous suivez
Jusqu’au céleste Empire ! »

581- Trois fillettes présentent
Trois couronnes à Marie :
C’est le Rosaire béni
Qu’ici-même je chante.

582- La France, comme le monde entier,
Est devenue athée,
Mais elle se convertira
Et sa place reprendra.

583- Notre-Dame du Mont-Carmel,
Mais pas celle de Garabandal
Qui fut un véritable scandale,
Veillez sur nous du haut du Ciel.

584- À Patmos, saint Jean écrivit
Son Apocalypse divine.
Ô vous, saint Albert de Messine,
Sauvez-nous de ce qui y est écrit

585- Je connais des saltimbanques
Qui ne cherchent pas leur planque
Mais qui sont de bons catholiques.
Je ne parle pas des évangéliques.

586- Dans ces temps plein de misères,
Que nous reste-t-il à faire ?
Une seule chose, écoutez :
Récitons nos Trois Ave !

587- Sainte Anne et saint Joachim,
Faites-nous sortir bien
De ce temps antéchristique
Qui est anti-catholique.

588- Saint Ignace, il n’est pas
De vos fils, celui-là :
Rejetez-le loin d’ici,
Et que revienne Jésus-Christ.

589- Marie, Mère de l’Église,
Ancrez-nous dans cette Église
Qui est tant combattue,
Tout comme l’est Jésus.

590- Prier pour les âmes du Purgatoire
Est une œuvre bien méritoire
Qu’hélas on ne connaît point
Puisqu’on ne connaît plus rien.

591- Saint Jean Eudes composa
Quantité de beaux ouvrages.
Mais ils ne sont plus de notre âge ?
Arrière ce langage-là !

592- Le Saint Cœur de Marie
Avec Celui de Jésus
Forme un tout bien uni :
On n’en peut dire plus.

593- Le saint Nom de Marie ! Assurément
Cette fête fut instituée
Pour la victoire commémorer
À Vienne sur les musulmans.

594- Trois faux amis se sont approchés,
Soi-disant pour le consoler,
Mais Job vivement les a repris
De toute leur hypocrisie.

595- Croyez-vous que Marie
Puisse écraser la Bête ?
Eh oui, je vous le dis,
La chose est déjà faite.

596- Pensez-vous que saint Michel
A écrasé le Serpent ?
Eh oui, et c’est au Ciel
Qu’on le verra vraiment.

597- Lanterne dans le noir,
Voilà ce qu’est Marie ;
C’est d’elle qu’il est dit :
« Tu es belle quoique noire ! »

598- Les mille Ave Maria
Sont précieux, croyez-moi,
Mais non point ceux de la croix d’amour
Qui n’est qu’un piège et malin tour.

599- Sainte Catherine de Gênes,
Délivrez-nous de la gêne
De ce temps de disette
Annoncé par le prophète.

600- Les dieux des nations
Ne sont que des idoles :
Voilà la conclusion
Qui n’est point hyperbole.


Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen

(02/09/2014 au 12/09/2014)

 


http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Po%C3%A8mes%20pieux%20de%20Gilbert%20Chevalier%20l%27Aveugle-Vend%C3%A9en



SOMMAIRE des POÈMES PIEUX 

de Gilbert Chevalier, l'Aveugle-Vendéen :

http://montfortajpm.blogspot.fr/2017/05/sommaire-des-poemes-pieux-de-Gilbert-Chevalier.html

 

  + POÈMES PIEUX 11

 

 


Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le ROSAIRE est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »
Alors, rendez-vous ici :